Index du Forum


Venez découvrir un monde que la raison elle-même a déserté il y a longtemps. Venez donc vous perdre ! Ici, tout est permis... la logique n'est plus.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le monde est naïf...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La ville -> Avenue commerciale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Abel Eleazar
Monstres


Inscrit le: 18 Aoû 2008
Messages: 8
Race: Monstre

MessagePosté le: Mer 20 Aoû - 10:27 (2008)    Sujet du message: Le monde est naïf... Répondre en citant


Mais quel endroit étrange! On pouvait trouver de tout ici facilement… Vêtements, nourriture… C’était bien plus facile la vie ici que d’où Abel venait. Les gens semblaient en harmonie, moins de lutte. Enfin en général. Abel du s’écarter de l’allée alors qu’un monstre écrasait un humain au sol pour un quelconque affront qu’il ne saurait dire de quoi il s’agissait. C’était si vivant comme endroit! Et les humains semblaient si faibles. C’était un fait qui l’intéressait. Il allait peut-être avoir moins de problème pour se défendre. Contre les humains du moins. Mais il semblait aussi y avoir des êtres… mi-homme mi-monstre?? Mais quel mélange affreux!! Ça c’était inacceptable. Une race si puissante se mêlé avec une autre si basse. Mais où s’en allait se monde? Qu’importe… Cela faisait plus de monde pour s’amuser. De plus que personne ne semblait le connaître, il se promenait dans cette foule sans aucun problème. Finalement… Il adorait cet endroit!! Mais il avait faim… Et une chose rouge attira son regard, se trouvant dans un kiosk devant un marché à l’extérieur, le faisant saliver. Il posa sa main dessus et…


-Enlève tes sales pâtes d’là!! T’as beau être une femme, si t’as pas d’quoi payer pour la pomme tu l’aura pas!!


-Payer? … hm…


Abel avait retiré sa main, puisque le gros marchant brandissait un couteau et il fouilla sur lui en ricanant.


-Mon corps ça vous va? Hm… Non tien j’ai mieux, j’ai rapporté ça de chez moi, je suis sur que cela va vous plaire monsieur.


L’homme avait semblé très alléché par l’offre de son corps, Abel avait sortit une petite boîte d’une poche caché dans les plis de sa robe et l’humain c’était penché au dessus des fruits pour regarder de plus  près de quoi il s’agissait. Le monstre n’avait aucune idée que c’était en fait de l’argent qu’il voulait, il ne connaissait pas se mode de paiement. Et il n’avait rien du tout sur lui pour faire du troque. Rien qu’il ne veule se départir. Il entre-ouvrit le couvercle de la boîte ronde métalique en continuant de ricaner, un large sourire au lèvre. Il fixait son seul œil droit sur l’humain. Puis… Il souffla! Une poudre blanche aveugla le marchant, et Abel en profita pour prendre une pomme et disparaître.


Le monstre réapparu plus loin dans un coin plus calme de cette avenue bondé. Il plongea ses doigts dans la petite boîte de métal et les glissa sous son bandage pour apposer la poudre sur son œil blessé. C’était tout simplement une poudre pour couvrir les plait, les empêchant de s’infecter. Il rangea la boîte et frotta la pomme sur son corsage avant de mordre a belle dent et de se laisser glisser le long d’un mur pour s’asseoir de façon disgracieuse pour une dame. Et il éclata de rire! Un autre homme qui avait cru qu’elle était une femme et n’avait pas quitté des yeux son corsage. Abel aurait du relever sa robe juste pour voir sa réaction.  




_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 20 Aoû - 10:27 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Céleste
Clan Eadwig


Inscrit le: 27 Aoû 2008
Messages: 5
Race: Monstre

MessagePosté le: Ven 12 Sep - 22:09 (2008)    Sujet du message: Le monde est naïf... Répondre en citant

Céleste détestait ce coins où tous les humains ce rassemblaient dans ce lieu si serrer afin de vendre des articles tel des ermites recroqueviller dans un coin qui ne voulaient pas perdre le cours du temps. Pourtant, parfois il y trouva des choses intéressantes. C'est ici même qu'elle goûta pour la première fois le plaisirs de fumer, cela lui donnait un air encore plus hautains surtout quand elle leur envoya a ces hommes une bouffé désagréable de ce nuage amusant. Sur les «monstres» le tabac n'avait aucun effet néfaste. Les gens, humains comme monstres lui faisait la révérence bien basse, il savait à qu'elle dame ils avaient affaire, elle représentait une partie de la loi du seigneur car elle était la Dame céleste, une grande noblesse de sa cour, sa préféré. S'il en était un qui ne lui faisait pas la révérence, elle le châtiait de la manière la plus lente et cruelle qu'il soit et personne ne trouvait a y redire.
 
C'est ici qu'elle trouvait les belles femmes, humaines ou hybrides, car des beautés en son genre il ne s'y trouvait que rarement chez son espèce à moins d'être une familière De LaJouissance. Les humaines étaient belles et son seigneur en avait la faiblesse de les trouver à son goût. Il y avait quelque marché d'esclaves, pourtant c'était toujours le même qui lui offrit la meilleurs qualité; jeune, fraîche, jolie, séduisante, naïve, effarouché...et même pucelle.
 
-Dame Céleste, s'approcha un hybride fort bel homme en lui faisant un baisemain, que puis-je vous offrir ce jourd'hui?
 
-Une marchandise de qualité, répondit-elle avec cet accent de monstre qui ne l'avait jamais quitté. Voyez-vous mon cher ami c'est pour divertir notre bon seigneur...
 
Céleste ce retourna agacer par un cri masculin, un homme bien portant hurlait  au voleur en ce couvrant les yeux. Les voleurs il y en avait tout le temps et quand elle tombait sur ces vauriens, ils lui servaient de défouloir pour les restes de leur vie. Elle tourna les talons et s'en alla en direction du marchand. Les autres connaissant sa cruautés ce reculèrent effrayer en lui laissant le passage libre. Elle prit le gros par le collet et l'emmena si près de son visage qu'elle pouvait sentir son horrible odeur d'humains gras.
 
-Où est-il?
 
En tremblant, il ôta ses mains de ses yeux bouffie et rougies puis bégaya qu'il ne l'avait pas vu partir.
 
-J'ai horreur que l'on me casse les oreilles, je ferais un exemple de toi.
 
Elle avait affiché un joli sourire vilain et cruel dévoilant toutes ses jolies dents blanches. Céleste, malgré son apparence chétive garocha l'homme aisément au sol tellement puissamment que l'on pu entendre ses os ce fracturer. Tranquillement, comme si elle avait la journée pour le faire souffrir, elle alla rejoindre le corps et s'accroupi au dessus. Elle fit éclater les boutons de sa chemise à l'aide d'un seul doit et le fit parcourir du bout de l'ongle sur son gros ventre.
 
-Tu aurais besoin de maigrir...LE GROS!
 
Elle enfonça délicieusement et tranquillement sont doit dans l'abdomaine, puis un autre, puis un autre jusqu'a ce que la main y soit au complet. L'homme ce mit à hurler et en un mouvement vif elle lui arracha la langue.
 
-Taie-toi donc un peu gros-lard!
Revenir en haut
Abel Eleazar
Monstres


Inscrit le: 18 Aoû 2008
Messages: 8
Race: Monstre

MessagePosté le: Ven 12 Sep - 23:36 (2008)    Sujet du message: Le monde est naïf... Répondre en citant

Son petit rire s’arrêta alors que la populace s’agitait de plus en plus autour. Il avait entendu le marchant crier, mais n’y avait pas plus porté attention, puisqu’il était le voleur en question. Qu’importe, on devait être entrain de le chercher pour le châtier. Il croqua a nouveau dans se fruit qu’il découvrait, un goût sucré et juteux, il allait en retrouver d’autres de ses pommes!


-Hun?


Il se pencha vers l’avant en entendant un bruit bien distinct qu’il adorait… Des os se brisant. Cela annonçait la mort, il ne devait surtout pas rater cela. Il n’y avait rien de plus merveilleux comme spectacle. Il se releva donc pour aller voir de plus prêt ce qu’il en était, souriant. Mais ses lèvre s’affaissèrent aussitôt en voyant la dame sur le marchant. Même si elle était de dos, il pourrait la reconnaître a des mils a la ronde. Pourquoi fallait-il qu’en venant dans se monde il la retrouve?? Il aurait mieux fait de rester dans son monde. Quoi que a bien y penser, il serait mort en se moment. Céleste… Cette femme qui lui avait fait tant vivre de douleur. Il ne pu s’empêcher de rire. Quelle ironie tout de même. Fuir un danger pour en retrouver un autre plus cruel encore. Il devrait fuir, il devrait s’en aller loin d’elle. Mais il n’en faisait rien… Le spectacle qu’elle offrait était des plus divertissants.


Il se glissa tranquillement derrière des personnes pour se faufiler vers des barils de bière pour avoir une meilleure vu de ce qui se passait. Accroupit, la pomme à moitié mangé dans sa main qui prenait appuie sur le baril, il fixait l’homme avec excitation. N’attendant qu’un moment. Le moment. Qu’importe que ça soit Céleste. Cette femme qui en avait fait son esclave… Les tortures qu’elle lui avait fait subir… Jusqu’à ce qu’il arrive à fuir. Avec un peu de chance, depuis les siècles passés, peut-être ne se souviendrait-elle pas de lui?


A nouveau il rit en voyant le marchant éventré et a présent sans langue essayer de faire comprendre a la gentille dame où était le voleur. Malheureusement il n’avait plus de langue pour parler et la douleur semblait être intense. Celui-ci avait du le voir aller se cacher. Mais un passant le reconnu aussi.


- C’est elle dame Céleste!! Je l’ai vu, c’est cette femme qui a volé et attaqué le marchant!


- Quoi??? Non pas du tout! J’ai rien fait… il voulait me violer se salaud! C’était de la légitime défense, je vous jure!!


Abel c’était redressé, la pomme toujours en main, preuve de son acte. Il recula en voyant l’homme approcher pour vouloir la maîtriser pour Céleste. Mais buta sur un baril pour culbuter par-dessus en laissant échapper un cri et se retrouver les fesses coincé dans un qui était ouvert. Un moment de silence… Le peuple attendant d’avoir la réaction de Céleste. Et le rire idiot du monstre qui se fit entendre face a l’idiotie de sa propre situation.

_________________
Revenir en haut
Céleste
Clan Eadwig


Inscrit le: 27 Aoû 2008
Messages: 5
Race: Monstre

MessagePosté le: Mer 1 Oct - 21:43 (2008)    Sujet du message: Le monde est naïf... Répondre en citant

Céleste retira sa mains, pleines de gras acummuler par le gros depuis des années. Cela ressemblait fort à du fromage a poutine, recette de ''farst food'' un met typiquement québécois.  Elle admira un instant sa trouvaille dans sa mains avant de ce pencher sur le visage du gros bonhomme.

-Tu voie mon gros comme cela te fais du bien, a ta ligne! dit-elle dans une voix maternel.

Elle passa un doit sensuel et tendre sur son visage alors qu'il lui montrait des yeux grandement effrayer prit entre la terreur et l'envie curieuse qu'il commençait a ressentir pour cette femme. Céleste avait rapidement passé de la colère a la tendresse. C'était son pouvoir de séduction qu'elle commençait à utilisé afin de le tranquilisé et d'en faire ce que bon lui semble.

Sa bouche s'emplissait de sang, et un goût métalique ce faisait ressentir au fond de sa gorge. à la comissure de ses lèvres commençait à apparaître une couler de sang qui signifiait l'hémoragie importante de sa langue et du trou dans son ventre. Céleste replantais sa mains dans ce trou quand un cri dans la foule la dérangea. Comme elle avait horreur de ce faire déranger. Elle tourna vifement la tête en direction de la foule qui s'agitait et repéra rapidement d'où venait le problème. La grande dame ce leva  en retirant de nouveau sa mains de l'homme gras et ce dirigea tranquilement vers la foule qui ce dégageait peu a peu devant une femme les fesses pris dans le barils. Céleste pencha la tête de côté, un sourire amusé sur les lèvres. Elle essuya sans demander permission sa mians contre un passant qui ne prit pas de temps a aller vomir un peu plus loins son dinner. Malheureusement, elle avait tout manqué de la scène du magnifique spectacle qui s'offrait à elle.

-Ta récompence, lança-t-elle au dénonceur, sera ta vie sauf.

Elle caressa tendrement le dessous du menton du passant qui avait dénoncé le voleur. Elle lâcha un rire snob et féminin qui ce répercuta en un échos frisonnant. elle le laissa et ses pas dans un déanchement complètement féminin et séduisant s'arrêtèrent devant cette individu bien coincé.

-Alors, commença Céleste d'une voix mielleuse, on est bien coincé!

Elle lui souriait dans toute sa séduction. Son pouvoir était si fort que les hommes de la foules pouvaient le ressentir et la trouvait extrêmement belle et attirante. Elle envloppa tendrement de sa mains sa joue dans une caresse séductrice.

-Comme je suis une femme, je ne fais jamais de mal aux autres femmes, puisque nous sommes en réalité la raqce supéreur, mais toi...

Elle suspendit sa phrase au moment où son autre mains s'était glisser sous la robe d'Abel afin de s'emparé de son précieux bijoux. Céleste laissa échapper un rire doux.

-C'est bien ce que je pensais.

Es-ce que son pouvoir fonctionnait encore au moins une partiel sur cette être étrange? Elle avait bien envie de le tester. Elle commença à la caresser doucement et tendrement.

-Qu'en dis-tu? Tu aime toujours autant cela?

Elle baignait son regard envouteur dans le siens alors que sa mains s'activait de plus en plus vite. Elle l'observais, voulant que son pouvoir macha encore sur lui.
Revenir en haut
Abel Eleazar
Monstres


Inscrit le: 18 Aoû 2008
Messages: 8
Race: Monstre

MessagePosté le: Jeu 2 Oct - 23:17 (2008)    Sujet du message: Le monde est naïf... Répondre en citant

Hm… pas très appétissant tout ce gras. Abel aimait voir mourir, mais se genre de substance le répugnait un peu. C’était aussi pour cela qu’il tuait que par nécessité lui-même. Il n’appréciait pas se salir de ces trucs visqueux et nauséabond. Mais de voir cette femme tuer… ça le faisait frissonner, pas seulement de plaisir, mais aussi de peur. C’est qu’elle imposait, en plus d’être si… douce en quelque sorte. Une douceur qu’il savait que trop bien mortel. L’hermaphrodite cessa de rire en voyant Céleste s’approcher, une crainte se réveillait en lui, de mauvais souvenir en tête. Il n’avait pas vraiment envie de redevenir l’esclave de cette femme… Il l’avait déjà connu une fois il y avait de cela quelques siècles, c’était suffisant. La violence qu’il avait connu a cette époque… Probablement les pires moments de son existence qui avait fait accroître sa folie.

Abel évita de la regarder dans les yeux, ricanant lorsqu’elle gracia celui qui l’avait rapporté. Quel cadeau, la vie sauve! Il aimerait bien lui aussi… Un frisson le parcourra en entendant son rire et il releva le regard. Une petite part d’espoir naissait en lui. Se souvenait-elle de son ancien joujou??

-Eum oui en effet, c’est bien inconfortable d’ailleurs comme position. Et surtout embêtant.

Il lui rendit son sourire, prenant confiance a son hypothèse qu’elle ne se souvenait pas de lui. Ce qui était plutôt impossible. Qui ne se souviendrait pas d’un esclave hermaphrodite? Et qui de plus, avait une certaine résistance au pouvoir de séduction de cette dame grâce a sa partie féminine. Résistance qui était présente en se moment. Il ressentait l’attirance, mais la repoussait, refusait de l’écouter. Souriant hypocritement.

-Vous êtes trop bonne maîtresse, je ne recommencerais plus ce qui vous a offensé. Je-AH!!

Le monstre se raidit au contact de la main, son visage exprimant un certain effroi. Il avait eu tord de croire qu’elle l’avait oublié… il risquait de payer à présent pour c’être enfuit de sa domination de l’époque. Il s’agrippa de ses deux mains au bord du baril alors que son membre durcirait sous l’attention de Céleste. Il était entrain d’être envouté par se pouvoir cruel. Il ne suffisait qu’un moment de distraction, de faiblesse et il était sous son contrôle. Il n’en fallait pas plus non plus pour redevenir normal. Il laissa retomber sa tête vers l’arrière en gémissant de plaisir. Ses joues prenaient une légère teinte rouge alors que son corps s’enflammait de sensation agréable. Le public restait abasourdit de ce qui se passait. Une femme donnant du plaisir a une autre femme? De plus, Céleste qui devait punir cette voleuse…

-Hnn!... Oh oui maîtresse!... C’est bon! Oui!.... n…. Non!!

Il redressa la tête, luttant contre cette séduction. Il posa une main sur celle de Céleste sous sa robe pour l’empêcher de continuer et ricana.

-C’est bien plaisant tout ça, mais je sais que votre tendresse ne dure jamais bien longtemps. Je préfèrerais finir par moi-même en fait. Et surtout… Avoir des retrouvailles en de meilleures circonstances.

Abel s’agita alors sur son baril et le fit tomber. Entrainé par la chute, il fut libéré de cette fâcheuse position et se redressa en souriant de victoire, sa robe prenant une excroissance étrange pour une femme dans son bas-ventre.

-Maintenant que les retrouvailles sont faites maitresse, je vais repartir de mon côté et ne vous embêterez plus.

Peut-être arriverait-il à s’en sortir aussi facilement? Ou pas… Il fit une révérence en reculant, percutant quelques commerçants, essayant de filer en douce.  



_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:12 (2018)    Sujet du message: Le monde est naïf...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La ville -> Avenue commerciale Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com