Index du Forum


Venez découvrir un monde que la raison elle-même a déserté il y a longtemps. Venez donc vous perdre ! Ici, tout est permis... la logique n'est plus.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

The sky is broken. // PV : Enlil
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La ville -> Jardins et parcs
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Malachite d'Argence
Tales from the pigs


Inscrit le: 18 Aoû 2008
Messages: 35
Race: Hybride ; mère monstre, père humain.
Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 00:25 (2008)    Sujet du message: The sky is broken. // PV : Enlil Répondre en citant

Il fallait être à sa place pour comprendre ce que ça avait de si paniquant. Personne n’avait compris la réaction violente de Malachite à la simple nouvelle de la mort d’Eliezer. Il y en avait eu autres, de morts suspectes et étranges, dans le groupe, c’était monnaie courante. Ça se passait comme ça. Pour les autres, il n’avait d’ailleurs pas bronché, à peine un frémissement des lèvres et il avait fallu lui arracher de la bouche les paroles convenues de condoléances. Mais pour Eliezer, Malachite avait tout simplement … pété un plomb. Et, grande ironie, seul le désormais macchabée aurait pu comprendre pourquoi.
Il n’avait jamais eu une vision du monde pareille à celle des autres, résultat d’une construction hasardeuse. Malachite ne s’accrochait pas à des décors, à des environnements, mais à des personnalités, et des corps, désespérément, parce que c’était ce dont il avait besoin pour vivre à peu près normalement – tant qu’on lui disait quoi faire. Et Eliezer était mort.

Malachite avait choisi la fuite en avant, seul moyen qui était apparu à son esprit affolé, devant les remarques des autres du groupe, qui trouvaient qu’il en faisait un peu trop. Il n’en avait strictement rien à carrer, son monde venait de s’effondrer, littéralement, jeté au sol à cause du souffle d’une explosion. L’idée de retrouver les coupables et de les faire payer par vengeance ne lui était même pas venu à l’esprit. Et c’était parce que la seule chose qu’il savait faire en cet instant était de fuir qu’il était là, en plein milieu d’un parc, à quatre heures du matin, dans la nuit noire. Le temps était sec, plutôt froid, et Malachite n’était sorti qu’en jeans et en t-shirt, et il ne paraissait même pas s’en soucier, essoufflé, mèches de cheveux noires en bataille retombant sur ses yeux.
Il courait depuis un bon moment, avait fait peur à pas mal de noctambules avec sa silhouette efflanquée aux flancs palpitants comme ceux d’une proie qu’on aurait forcé à galoper depuis bien trop de temps. Ses yeux étaient encore assombris par la panique, et pour ne plus voir la frousse se lire dans le regard des passants, il s’était réfugié au milieu du parc, marchant sur l’herbe humide, sans regarder autour de lui.
Il avait à la main une torche, et regarda quelques instants avec une expression absente la flamme qui crépitait et projetait autour de lui sa faible lumière. Mince réconfort, c’était lui semblait-il le seul à présent.

À la fuite, succéda ce qu’il savait faire de mieux. Maîtriser le feu en de grandes gerbes de flammes à la température très élevée, qui traversaient l’air nocturne avec des sifflements furieux, cherchaient quelque chose à qui transmettre leur colère. Il y eut plusieurs impacts sur les arbres environnants, et quand deux prirent définitivement feu, et que Mala ait épuisé une grande part de son énergie avec de grandes roues enflammées agressives, il tomba au sol, les talons sous les fesses, regardant les branches noires brûler en sifflant, l’air hagard. Il porta une main à son visage, et soupira longuement, laissant ses épaules s’effondrer, sa nuque lâcher sa tension, et il râla contre ses doigts avec l’envie tenace de mordre quelque chose.

« Fait chier. »

Comme à chaque fois qu'il avait trop utilisé son pouvoir, il se sentait mal, nauséeux et vidé de toute énergie. Il redressa le nez avec difficulté, regardant d'un œil torve d'autres arbres prendre feu, ne se faisant même pas la réflexion qu'il était dangereux, qu'il l'avait toujours été, et que ça ne changerait sans doute jamais. Il n'y avait pourtant rien de plus vrai : Malachite était un vrai danger, et d'abord pour lui-même. Il poussa un long soupir, referma les yeux, et s'effondra au sol, de tout son long, roulant vaguement sur le flanc.
Maintenant, il ressemblait à un grand pantin trop mince et désarticulé, abandonné là parce que trop encombrant, qui allait sans doute partir en fumée si les arbres parvenaient à mettre le feu au reste du parc. Ce qui semblait douteux vu l'humidité qui régnait.
_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 00:25 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Enlil
Leader du mouvement Rebelle


Inscrit le: 17 Aoû 2008
Messages: 64
Race: Hybride
Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 11:46 (2008)    Sujet du message: The sky is broken. // PV : Enlil Répondre en citant

« Pyromane... »


La réplique, balancée d'un ton doux, limite blagueur, que l'on pouvait même agrémenter d'un point d'interrogation, se termina en un long dégagement de fumée de cigarette. Ce mot unique, bien que rien ne puisse l'indiquer, exprimait à lui seul la raison de sa présence. Les décibels trouvaient leur origine derrière Malachite.  
Enlil se tenait là, une main dans la poche de son grand manteau noir, l'autre pendant machinalement le long de son corps, la cigarette entre l'index et le majeur. Il avait le regard fixé sur l'inconnu qui gisait mollement sur la pelouse.  
Il sortait tout juste d'une boîte de nuit. Il avait passé une soirée normale, sans effusion de sang dûe à son cousin ou un de ses propres et occasionnels pêtages de câble, sans rencontre sensuelle qui l'aurait guidé dans un lit, rien. Fatigué et las de l'ambiance festive qui régnait dans le bâtiment, il avait quitté les lieux sans se faire accompagner, et s'était mis à marcher dans l'air frais et obscur de la nuit. Il voulait réfléchir, et c'était pour ça qu'il n'était pas directement rentré au manoir. Tandis qu'il passait devant l'entrée du parc, il avait entendu une troupe de jeunes qui traînaient dire qu'un taré était en train d'y foutre le feu... Sa curiosité s'en était trouvée piquée à vif et il avait bifurqué. Un homme en train de provoquer un fantastique feu de joie n'est pas difficilement repérable. Aussi le leader rebelle n'avait-il pas eu de mal à retrouver le taré en question. Ce qu'il avait vu l'avait impressionné, et il ne s'en cacherait pas. Les élémentalistes ne couraient pas les rues.  
Une fois devant le brun, à le voir ainsi au sol, l'adjectif « désorienté » vint remplacer celui de « taré » dans son esprit. Décidément, de nos jours, on vous jugeait hâtivement... C'est la réflexion qu'il se fit avant de lever son regard vers le brasier qui sévissait. Un léger plissement apparu entre ses deux sourcils. Il allait peut-être falloir éteindre l'incident... Il jeta un furtif regard aux alentours, puis dans l'herbe. Non... Les arbres allaient se consumer, et le feu se dissiper de lui-même. En effet, l'air était humide de brouillard, l'herbe humide de rosée.  

 
Son regard tomba à nouveau sur Malachite, et n'en bougea plus. Il attendit une réaction.  

 

 

 
(Voilà ! ^o^ J'aurai pu écrire plus, mais je préfère savoir ce que Malachite va dire avant de passer à autre chose ! *nouvelle façon de jouer d'Agathe =D* Enjoy ! <3)  

_________________
Revenir en haut
MSN
Malachite d'Argence
Tales from the pigs


Inscrit le: 18 Aoû 2008
Messages: 35
Race: Hybride ; mère monstre, père humain.
Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 12:16 (2008)    Sujet du message: The sky is broken. // PV : Enlil Répondre en citant

Il faisait franchement froid dans l’herbe glacée et humide, mais Malachite se sentait vraiment trop mal pour bouger de là, et il restait allongé une main sur le front, sentant l’eau filtrer à travers ses fringues. C’était désagréable au possible, mais il était trop crevé pour bouger de là, et il projetait de passer le reste de la nuit ici, et d’aviser à ce qu’il ferait le lendemain matin. Les muscles de ses mâchoires fines saillirent à cette perspective stressante. Mais ses pensées furent détournées par un simple mot lancé dans l’air nocturne, et il rouvrit un œil et redressa la tête pour apercevoir la silhouette à qui appartenait la voix. Il se laissa retomber au sol ensuite, pas plus renseigné que s’il n’avait pas regardé, parce qu’il n’avait pas reconnu Enlil.

« Je t’emmerde. »

La défense réside dans l’attaque, tout ce genre de conneries. Il ne pouvait cependant pas nier, pas avec une rangée d’arbres qui cramaient joyeusement derrière lui. Il poussa un long soupir, plaqua les mains sur son visage, puis se redressa sur les coudes, pour mieux regarder le type débarqué dans le parc malgré le danger manifeste qu’il représentait, et inclina un peu la tête sur le côté. Enlil était resté dans l’ombre, et Malachite n’arrivait pas à le reconnaître – parce qu’il le connaissait, bien sûr. C’était ça, de vivre à la cour.
L’air était empli de sifflements d’arbres en train de brûler, et Malachite plissa les yeux, ses cheveux s’ébouriffant sous l’action d’un vent léger.

« Tu es qui ? … »
_________________
Revenir en haut
Enlil
Leader du mouvement Rebelle


Inscrit le: 17 Aoû 2008
Messages: 64
Race: Hybride
Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 13:21 (2008)    Sujet du message: The sky is broken. // PV : Enlil Répondre en citant

Quand la réplique de Mala le frappa, un large sourire satisfait, presque même un peu carnassier, découvrit les dents d'Enlil. Bonne réponse. Il aimait bien ce gars. Car "tout ce genre de conneries" faisait partie du code de conduite d'un mec intéressant, à ses yeux. Enfin... Digne qu'il s'y intéresse quelques minutes en tout cas. S'il s'était appitoyé mollement sur son sort, Enlil aurait sûrement tourné les talons, le laissant se débrouiller avec sa misère.
Le peu de temps que le jeune homme lui avait laissé pour observer son visage quand il avait fait de même la première fois ne fut pas suffisant à ce qu'il l'identifie. Il ne bougea pas d'un centrimètre pendant que Mala se laissait à nouveau aller au sol. Le seul geste à noter fut le va-et-vient de sa main à sa bouche. Il clopait tranquillement, attendant que l'autre réagisse une nouvelle fois... Car quelque chose lui disait qu'il le ferait.
C'est en effet ce qui arriva. En voyant le brun se redresser, ce même sourire revint sur ses lèvres, et deux fils de fumée s'échappèrent, vacillants, de ses narines. Malgré la force vital que son acte passé avait dû lui coûter, il faisait de vaillants efforts pour lui faire face.
Premier point noté : élémentaliste.
Second point noté : pas du genre amorphe.
C'est seulement quand Mala le questionna qu'Enlil aperçut le visage de son interlocuteur. Le léger plissement sur son front revint. Ces traits lui disaient vaguement quelque chose. Mais rien de bien concluant, même en se forçant. Cela perturba Enlil. Une personne normale aurait passé outre ce sentiment mais le leader rebelle n'était pas du genre à pouvoir se permettre d'être reconnu. Or, s'il connaissait Mala... Ce dernier le connaissait peut-être. Au bout de quelques secondes de silence, l'idée que rien n'était à craindre temps que le mot "rebelle" ne passait pas ses lèvres l'emporta sur le reste. Il prit la parole d'une voix calme, grave, avec toujours cette même douceur troublante.

"Quelqu'un que tu as impressionné."


Je vous l'avais bien dit, il n'allait pas s'en cacher. Et ne voyais pas pourquoi d'ailleurs. Il était plutôt du genre sincère quand rien de stratégique ne l'empêchait de l'être. Il attendit le temps d'une taffe sur sa clope avant de continuer sur le même ton.

"Et qui... Juste comme ça... Se demande un peu ce qui a pu te mettre dans cet état..."

Il souffla sa fumée et fit une poignée de pas qui le menèrent droit sur Malachite. Il s'accroupit, juste à côté de lui, et reprit la parole.

"Mais surtout ne dit rien... Ca ne me regarde pas."

Nouvelle taffe, avec nonchalance. Il plissa un peu les yeux en tirant sur sa cigarette, mais cela faisait juste partie de sa façon d'agir. Son bras revint prendre appui sur sa cuisse, symétrique à l'autre.

"Et toi qui es-tu ?"

Pour sûr, son visage était bien plus visible à cette distance, et vaguement éclairé par le brasier à proximité.
_________________
Revenir en haut
MSN
Malachite d'Argence
Tales from the pigs


Inscrit le: 18 Aoû 2008
Messages: 35
Race: Hybride ; mère monstre, père humain.
Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 14:55 (2008)    Sujet du message: The sky is broken. // PV : Enlil Répondre en citant

Il resta allongé, à tenter de rassembler le peu d’énergie qu’il n’avait pas jeté dans le feu, les yeux sombres fixés sur la silhouette qui s’approchait de lui. Voilà qui détournait quelque peu son attention de la nouvelle qui l’avait frappé il y a peu. Il se sentait toujours un peu engourdi, comme après un choc important, le corps presque vidé de toute énergie, mais il souriait légèrement en regardant approcher le type, se demandant ce qu’il lui voulait et ce qu’il avait trouvé à sa petite démonstration involontaire. Il eut un petit hochement de tête affirmatif quand Enlil affirma avoir été impressionné par sa capacité à maîtriser le feu. Les élémentalistes ne couraient pas les rues, effectivement. Et ceux qui savaient manier avec autant d’aisance et de puissance leur élément, c’était encore plus rare, pour la simple et bonne raison qu’il était dangereux de trop utiliser d’énergie, et que ça pouvait même être douloureux. Malachite, lui, il ne connaissait pas la notion de danger, quant à la souffrance … Sans trop se concentrer, il arrivait même à l’apprécier. Un sourire incisif prit place sur ses lèvres fines.

« Impressionné hum ? … ‘Sûr, je pourrais gagner ma place à la foire des exceptions, hein ? … Remarque non »
déclara-t-il en s’aidant d’un bras pour s’asseoir en tailleur. « Ils auraient trop peur que je fasse cramer le public. Qu’est-ce que t’en dis ? »

L’éclat de son sourire très pointu accrochait l’obscurité de la nuit. Malachite avait bien l’air un peu fou, avec ses mèches en bataille qui tombaient devant ses yeux sans arriver à masquer leur expression revendicatrice, et ce sourire … étrange. C’était vraiment un drôle de type, qui ne perdit pas son expression alors qu’Enlil affirma se demander qu’elle pouvait être la cause de tout ça. Il haussa des épaules, n’ayant manifestement aucune intention d’y répondre avant même que le brun ne précise qu’il n’avait aucune intention de le faire. Il appuya son menton sur le dos de sa main, le coude soutenu par une de ses cuisses, et son sourire s’agrandit un peu alors que le visage de son interlocuteur apparaissait dans la pleine lumière du brasier derrière lui :

« Ah, Enlil. Salut. »

La révélation de son identité, bien connue à la cour, ne paraissait pas vraiment devoir changer l’attitude de Malachite à son égard. Le brun assis en tailleur le regarda s’accroupir près de lui, les cils baissés sur les yeux, un sourire revenu en coin accroché aux lèvres. Il ne semblait plus vraiment penser à ce qui l’avait poussé à mettre le feu à ces arbres, il avait juste l’air d’avoir envie de … se divertir peut-être. C’était pas vraiment facile de lire quoi que ce soit dans ses yeux sombres, mais il avait l’air intéressé, dans tous les cas. Le regard n’était pas fuyant, mais très franc, soutenant celui d’Enlil sans insolence aucune.
La main qui soutenait son menton s’ouvrit, glissa sur sa mâchoire, puis sur sa nuque, qu’il étira en soupirant un peu.

« Tu trouverais ça insolent et hors de propos si je te disais que je suis quelqu’un d’impressionnant et de perturbé ? … »

Le sourire sombre à ses lèvres s’agrandit un peu, puis perdit de son expression joueuse, avant de disparaître totalement.

« Je m’appelle Malachite d’Argence. Je suis … perdu. »

Ce qui prenait bien plus de sens que le simple littéral dans sa bouche.
_________________
Revenir en haut
Enlil
Leader du mouvement Rebelle


Inscrit le: 17 Aoû 2008
Messages: 64
Race: Hybride
Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 16:39 (2008)    Sujet du message: The sky is broken. // PV : Enlil Répondre en citant

Qu'en dis-tu ?

"Détail."

Et rien de plus. Quand on était exceptionnel, on l'était. Point barre. Que l'on puisse se contrôler ou pas. Il était bien placé pour le savoir, lui qui pêtait les plombs de temps en temps... Pour sûr, rares étaient les personnes encore vivantes pouvant évoquer le souvenir d'un tel moment passé auprès d'Enlil. Quand il perdait ses moyens, ou plutôt perdait toute envie de retenir cette monstruosité en lui, plus il y avait de personnes autour de lui, plus il y avait de sang au sol. Hum... Léthé était un des seuls à connaître ces petits moments de "plaisir". LE seul, peut-être.
Enlil ferma un instant les yeux. Il ne fallait pas penser à ça... Il ne fallait pas penser à ça. Des images de ses précédents carnages revinrent. Il ouvrit à nouveau les yeux et tout était effacé. Il souriait toujours vaguement, l'air de rien.
Ah, Enlil. Salut.
L'expression de son visage resta le même. Bien sûr au fond de lui, c'était comme si son sourire doux venait de s'affaisser avec lourdeur. Et merde. Il avait vu juste. Le jeune homme, en effet, le connaissait. Quant à lui, il ne se souvenait pas de l'avoir vu. Sûrement que si, un jour, au passage. Mais il n'avait pas retenu son regard. Et par conséquent, avait très légèrement marqué sa mémoire au point que seul ce petit air de déjà-vu subsiste. Ce malaise ne fut que furtif car encore une fois, il raisonna sa méfiance trop acide. Il n'avait rien dit de compromettant.

Son sourire s'agita légèrement, offrant une nouvelle issue à sa voix douce.

"Salut..."

Il n'était pas nécessaire de lui demander comment il le connaissait. Il était tellement connu... Ce qui ne jouait pas en sa faveur, et en même temps... Ce sont toujours les choses les plus voyantes que l'on voit le moins.
Il le regarda s'étirer, et répondit à sa question.

"Je trouverais ça maladroit de redondance."

Impressionnant
, pourquoi le répéter puisqu'Enlil l'avait dit lui-même ?... Et perturbé, cela rejoignait ce que l'hybride avait pensé en le voyant pour la première fois. Et puis quand on voyait sa dégaine...
Il l'avait trouvé digne qu'il s'y intéresse quelques minutes. Et à présent, il entendait presque venir du lointain le coup de gong qui annoncerait la fin de ce temps imparti.
Mais l'inconnu se présenta, enfin. Malachite d'Argence.
Enlil leva son regard en coin, semblant réfléchir.

*D'Argence... D'Argence...*

Mais rien. Il reporta son regard sur lui, laissant sous-entendre que ce nom ne lui disait absolument rien, puis ajouta, une commissure de ses lèvres vaguement plissée :

"Enchanté."

Et il se releva. Son regard restait fixé sur Mala. Son bras, comme indépendant du reste, se leva sur le côté et son mégot décolla à plusieurs mètres.
Alors comme ça, il était perdu. Le leader rebelle sembla se désintéresser totalement, soudain, du brun, et fit quelques pas dans l'herbe. Il enfonça sa deuxième main dans l'autre poche de son manteau tandis qu'il observait le brasier. Il tourna sur lui même pour faire à nouveau face à Malachite.

"Besoin... De balises ?..."

Quelques cheveux isolés du jeune d'Argence s'élevèrent au dessus de sa tête, se joignant par les pointes. Ils semblaient ainsi former des flammes ondoyantes, sur le crâne du paumé. Enlil mettait ainsi à profit son petit pouvoir. Celui d'insufler la vie à toute chose, certes moins aisément que de donner la mort. Pour ce qui était de ses capacités mal contrôlées, Mala possédait le fond, Enlil pouvait lui donner la forme......



(Pfou j'ai galéré pour celui-là XD)
_________________
Revenir en haut
MSN
Malachite d'Argence
Tales from the pigs


Inscrit le: 18 Aoû 2008
Messages: 35
Race: Hybride ; mère monstre, père humain.
Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 17:09 (2008)    Sujet du message: The sky is broken. // PV : Enlil Répondre en citant

C’était une grosse erreur de croire que Malachite contrôlait mal son pouvoir. Une très grosse erreur. Ce qu’il contrôlait mal, c’était un instinct de conservation très défaillant, une psychologie hors normes et bizarrement foutue, une vie qui avait failli s’effondrer rapidement et plusieurs fois de suite d’un coup, comme ça. Malachite était aussi vacillant qu’une flamme de bougie tremblante dans le vent, mais il mordait aussi fort quand on la touchait sans s’y être préparé. Un nouveau sourire naquit sur ses lèvres, alors qu’il acquiesçait de la tête quand Enlil disait être enchanté, les yeux fixés aux siens, semblant chercher quelque chose. Il tourna la tête sur le côté quand Enlil sembla se désintéresser de lui, plongeant une main dans sa poche avec difficulté. Malachite avait cette habitude de porter des jeans moulants, où les poches étaient tellement plaquées à son bassin qu’il avait du mal à y fourrer les doigts. Du bout des doigts, il attrapa un petit objet brillant, le genre qui ne payait pas de mine.
Les yeux sombres n’en revinrent pas à la silhouette d’Enlil lorsqu’il posa sa question, alors qu’il faisait sauter l’objet récupéré dans sa poche dans sa paume, avec les gestes d’un type habitué à ce genre d’exercices. Sa voix était un peu éraillée, écorchée par les cigarettes trop nombreuses qu’il fumait.

« Non … De plus que ça. »

Il pinça les lèvres, se rejeta un peu en arrière, et inspira à fond. Puis se releva, fit quelques pas, et se tourna vers le cousin de l’héritier avec un grand sourire aux lèvres, presque exalté. Ses mains se joignirent en bas de son dos, juste au-dessus de ses fesses, alors qu’il se balançait sur ses longues jambes, observant Enlil.

« Est-ce que tu aimes les réactions chimiques ? … »

Le profil net de Malachite d’Argence se découpa sur le fond du brasier, et son regard s’étrécit alors qu’il fixait le mégot agonisant abandonné par Enlil dans l’herbe. L’humidité allait bientôt avoir raison de son incandescence, mais l’hybride élémentaliste n’eut qu’un seul geste à faire, de la main gauche, pour qu’une fine rayure de flamme s’élance dans l’air lentement. De l’autre main, il jeta devant lui l’objet sorti de sa poche, et ses doigts gauches griffèrent l’air, lançant à pleine vitesse la fine flamme vers lui.
Il y eut alors une lourde détonation, le souffle de l’explosion ébranlant les arbres les plus proches, agitant leurs branches et faisant craquer les braises présentes, envolant les cendres. Malachite, lui, serra les dents avec une expiration sifflante, son corps protestant contre cette nouvelle dépense d’énergie à laquelle il le forçait. Parce que Malachite n’était pas seulement un élémentaliste du feu, il était aussi très calé dans le domaine des explosifs. Et combiné à son pouvoir, ça devenait franchement dangereux.
Ou utile.
Il retomba assis, de nouveau en tailleur, une main plaquée sur son cœur douloureux, les lèvres tordues en une grimace de souffrance. Sa main quitta sa poitrine, les doigts venant s’appuyer sur le front. Eliezer était mort, et pour Malachite, c’était la plus mauvaise chose qui pouvait lui arriver. Le constat lui retombait dessus avec implacabilité et il se demandait de nouveau  quoi faire, maintenant qu’il n’avait plus la force de fuir, et de détruire ce qui lui tombait sous la main. Il passa une main dans ses cheveux bruns, posa un regard toujours vif sur Enlil, et soupira, presque inaudible.

« Ah putain, si je savais quoi faire … »

Et malgré tout ce feu qui l’environnait et qu’il avait lui-même maîtrisé et envoyé brûler ces arbres, il n’arrivait pas à se réchauffer.
Effectivement, Malachite était perdu.
_________________
Revenir en haut
Enlil
Leader du mouvement Rebelle


Inscrit le: 17 Aoû 2008
Messages: 64
Race: Hybride
Masculin

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 11:29 (2008)    Sujet du message: The sky is broken. // PV : Enlil Répondre en citant

(Oups -___- Dans ma fatigue d'avoir eu à retaper la seconde moitié de mon précédent mess, j'ai écrit d'la merde. Enlil pense que Mala se contrôle mal lui-même, pas son pouvoir... 
Erf, que les heures paraîssent longues à l'approche du week-end... Surtout que y'a un pot à midi, résultat j'suis à moitié beurrée =___='' Ca va être comique d'écrire comme ça...) 

 
Enlil observait attentivement l'élémentaliste. Il cernait mal ce dont avait besoin Mala, qui n'était encore qu'un inconnu pour lui. C'est pour ça d'ailleurs qu'il avait prudemment posé sa dernière question. Okay, donc plus que ça. Cependant le meneur avait sa propre façon d'envisager les balises en question.  
Il fallait qu'il se force à garder patience, même si à cette heure si tardive après être sorti en boîte, son job de recruteur semblait plus lassant que d'habitude. Allez courage... Y'avait du bon en ce mec. Un bon potentiel. Juste le fait qu'il soit élémentaliste était une raison pour qu'il lui accorde un peu de son temps. 
Ses yeux ne quittaient pas la silhouette de Mala qui venait de se lever. Quand ce dernier posa sa question, il ne prit même pas la peine d'y répondre. 

 
*Allez, vas-y... Montre-moi un peu.* 

 
Parce qu'à sa manière de se balancer et de le regarder, Enlil devinait bien que l'autre préparait quelque chose. A rester ainsi en présence d'un homme qui avait incendié une partie des arbres alentour, qui de plus est, un paumé en son genre, il trouvait qu'il jouait avec le feu. Et si l'autre choisissait tout bonnement de l'attaquer ?... Pour sûr, l'agacement d'impatience qui commençait à faire se serrer ses dents l'aiderait beaucoup à se défendre, sans trop craindre pour sa vie... Mais tout de même. 

 
Le désorienté déclencha alors une fantastique explosion qui fit vibrer le sol sous les pieds du rebelle et virevolter cheveux et manteau. Ses deux mains n'avaient pas décamper de ses poches, et il continuait de regarder Malachite quand celui-ci retourna au sol, mal en point. Enlil haussait un sourcil. Il s'approcha lentement du jeune homme qui avait reporté son regard sur lui, et s'assit à ses côtés. A quoi donc rimait cet acte ? Il sortit sa main de sa poche gauche, tenant son paquet de clopes. Alors comme ça Malachite fumait beaucoup ? Et bien lui aussi. Beaucoup trop.  
Il ouvrit le paquet, et se fourra une nouvelle cigarette entre les lèvres. Pour s'amuser, il aurait pu demander à Mala de l'allumer. Il y avait tellement de feu alentour... Mais vu son état, cela aurait été de l'inconscience. D'ailleurs, c'était déjà pas mal niveau inconscience... C'est ce qui le faisait lourdement hésiter. Pouvait-il se permettre d'essayer d'embrigader une telle personne ? Il ne recrutait que les élites. Les hommes sous ses ordres n'avaient rien à envier à l'élémentaliste. Ce dernier n'aurait pas droit à un traitement de faveur particulier. Pour faire partie de ses hommes, il fallait avoir quelque chose à apporter au groupe, mais également, il fallait être mature, consciencieux, prudent, discret, intelligent, et fidèle... Les autres n'étaient pas à la hauteur. Et là, Enlil se demandait gravement si Malachite pouvait l'être. Il y avait déjà un élémentaliste dans le gang des rebelles. Cependant, et c'est ce qui retenait à présent l'attention du leader, ils ne possédaient aucun maître en explosifs... Jusqu'à présent, tout ce qui touchait à ce domaine avait été artisanal, à la fiabilité fluctuante, et sous-traité... Cette maîtrise serait appréciée. Il fixa ses yeux sur la clope qu'il tassait sur le dos de sa main.  

 
« Pas mal... » 

 
A comprendre : Bravo, tu as réussi à grappiller quelques minutes de plus. Tout en portant sa cigarette tassée à sa bouche, il tourna son visage à nouveau souriant vers Malachite. Presqu'immédiatement, il fit ressortir une cigarette un peu plus haut que les autres dans son paquet, et tendit le tout à l'élémentaliste.  

 
« Commence par apprendre à savoir te dire stop... » 

 
Il aurait pu tout simplement lui dire qu'il avait un job pour lui, mais rappelez-vous, le paumé le connaissait. Du moins connaissait-il son identité chez les monstres. Il ne pouvait donc pas se permettre de lui parler de rébellion... L'air de rien, il lança : 

 
« Et sinon, qu'est-ce t'aimes dans la vie ? » 

 
Autant le faire parler, c'était la seule manière de savoir s'il cautionnait les actes rebelles, et pouvait être mis dans la confidence. 


 


 
(Pfoulala, encore une fois je ne sais pas ce que ça vaut ! xD Jreviens sur le net ce soir !)
 

_________________
Revenir en haut
MSN
Malachite d'Argence
Tales from the pigs


Inscrit le: 18 Aoû 2008
Messages: 35
Race: Hybride ; mère monstre, père humain.
Masculin

MessagePosté le: Sam 30 Aoû - 12:12 (2008)    Sujet du message: The sky is broken. // PV : Enlil Répondre en citant

Malachite semblait être enfin arrivé au bout de son énergie débordante et de ses capacités, et il ne bougeait presque plus, épaules minces affaissées sur elles-mêmes, respiration un peu chavirée mais régulière, une main sur la nuque. Il releva vaguement le regard quand Enlil émit un petit avis presque appréciateur sur sa … réaction chimique. Il passa une main dans ses cheveux, les ramenant en arrière, puis un sourire vint s’accrocher à ses lèvres, encore une fois, alors qu’il apercevait la cigarette que lui tendait Enlil. Il l’attrapa, la coinça entre ses lèvres, avant de tordre son corps mince pour arriver à choper un briquet, et l’alluma en protégeant la flamme du vent du plat de la main. Les yeux sombres se fixèrent de nouveau sur Enlil alors que Malachite expira un long souffle de fumée bleue. Il eut un petit rire en entendant la remarque d’Enlil, et leva le nez pour observer les étoiles pâlies par la lumière du brasier.

« Non ça c’est pas mon truc. L’arrêt, tout ça, jamais su faire. »

Il balaie cette suggestion d’un revers de main gracieux, tirant avec délices sur la cigarette. Puis inclina la tête sur le côté, légèrement, gardant la fumée dans ses poumons en semblant réfléchir. La conclusion vint accompagnée naturellement de la fumée de cigarette :

« À moins qu’Eliezer me le demande. »

Il se mordit les lèvres à la question d’Enlil, laissa son regard errer sur le brasier qu’il avait créé, puis hocha un peu de la tête.

« Le feu, les explosions. » Les yeux sombres se braquèrent sur l’homme non loin de lui, et il eut un petit haussement d’épaules. « Je cherche pas spécialement à faire de victimes, c’est juste leur … Leur énergie qui me plaît. »

Et un sourire franc apparut sur ses lèvres juste avant qu’il déclare, sur un ton très assuré et qui savait ce qu’il voulait exprimer :

« Ils me ressemblent, c’est tout à fait moi. »

Nouvelle taffe, il demanda sur le ton de la conversation :

« Tu connaissais Eliezer ? »
_________________
Revenir en haut
Enlil
Leader du mouvement Rebelle


Inscrit le: 17 Aoû 2008
Messages: 64
Race: Hybride
Masculin

MessagePosté le: Sam 30 Aoû - 12:58 (2008)    Sujet du message: The sky is broken. // PV : Enlil Répondre en citant

Enlil écoutait attentivement Malachite. Il avait le derrière posé au sol tandis que ses jambes à moitié repliées offraient ses genoux comme support pour ses deux bras. Il avait la tête tournée sur le côté, le regard posé sur son interlocuteur. Il hocha vaguement la tête quand l'élémentaliste répondit à sa remarque. N'avoir jamais su se stopper. Il comprenait. S'il était comme ça au plus profond de lui-même après tout. N'empêche que c'était un énorme handicap à ses yeux. Et seul Malachite pourrait un jour lui prouver le contraire. Si cela était possible, bien sûr.  
Il se comparaissait à l'énergie fulgurante et destructrice du feu et des explosifs, ce qui plut déjà un peu plus à Enlil, chassant légèrement le scepticisme qui l'avait envahi face à la manière qu'il avait de tirer sur sa santé. 
Il détourna son regard, le posant sur l'obscurité de l'herbe à ses pieds, et tira sur sa cigarette. Quand l'autre le questionna, il haussa les épaules. 

 
« Je mets vaguement un visage sur ce prénom oui. » 

 
En réalité, Enlil avait peur d'être happé par la noirceur s'il fréquentait trop les gens de la « Cour ». Ses fréquentations dans ce monde-ci se résumait à son cousin, et les quelques proches de ce dernier. Ses véritables amis étaient ses hommes de main, les seuls à qui il parlait librement, les seuls à qui parfois, il exprimait ses angoisses. 

 
« C'est un proche ami à toi ? » 

 
Le meneur n'avait absolument pas l'intention d'être blessant. Il n'était pas au courant de la mort récente de l'homme en question.  

_________________
Revenir en haut
MSN
Malachite d'Argence
Tales from the pigs


Inscrit le: 18 Aoû 2008
Messages: 35
Race: Hybride ; mère monstre, père humain.
Masculin

MessagePosté le: Sam 30 Aoû - 13:09 (2008)    Sujet du message: The sky is broken. // PV : Enlil Répondre en citant

Le sourire disparut d’un coup, exactement comme une flamme soufflée par un coup de vent brutal. Le regard de Malachite se détourna quelques instants sur sa droite, son visage portant une expression grave, mais plutôt neutre, puis il regarda de nouveau vers Enlil. Il n’avait pas l’air accusateur, après tout c’est bien lui qui avait commencé sur le sujet, et Malachite assumait tous ses actes, même les plus idiots.

« Il est mort. On a retrouvé le cadavre dans sa piaule y’a … Pas loin d’une heure et demie. »

C’était pas franchement difficile de faire le lien entre l’explosion littérale de Malachite, et cette mort, même s’il l’annonçait de façon très neutre. Comme il commençait à avoir sérieusement froid, il frotta son bras droit, tentant vainement de se réchauffer avec cette friction. Il haussa des épaules, tira sur sa clope.

« Je sais foutrement pas ce que je vais faire maintenant qu’il a claqué. »

Une déglutition un peu difficile, il pinça les lèvres. C’était pas forcément évident au premier abord de s’apercevoir combien Malachite était un type décalé, mais ça se sentait, imperceptible et pernicieux, dans son regard, ses gestes, et surtout dans ce qu’il disait. On sentait aussi très bien que, comme le feu, ne maîtrisait pas Mala qui voulait. Il passa une main sur sa nuque, s’intéressa de nouveau à Enlil.

« Et toi alors, tu fais quoi ? On te voit pas souvent à la cour. »
_________________
Revenir en haut
Enlil
Leader du mouvement Rebelle


Inscrit le: 17 Aoû 2008
Messages: 64
Race: Hybride
Masculin

MessagePosté le: Sam 30 Aoû - 13:44 (2008)    Sujet du message: The sky is broken. // PV : Enlil Répondre en citant

...Il est mort... 
Enlil reporta lentement son regard sur l'élémentaliste... Il avait ce genre de malaise que vous avez quand vous faîtes une grosse boulette et qu'elle explose directement à votre face. En même temps, il ne pouvait pas savoir. Les yeux vagues, il glissa tout aussi lentement son regard pour revenir au point qu'il fixait entre ses pieds. 

 
« 'scuse... » 

 
Les assassinats étaient courant dans ce monde d'hypocrites qu'était le « gratin », la « fine fleur » qui léchait les bottes du pouvoir, léchait les bottes de son cousin -à cette idée il réprima un rictus de dégoût et de haine envers ces faux-culs qui faisaient tout un tas d'honneurs à Léthé dans le seul but d'augmenter un peu leur côte aux yeux d'Eadwig, ou de mieux blesser son cousin-, léchait ses propres bottes, régulièrement. 
Il était étranger à ce meurtre, donc il n'y avait rien de rebelle dans l'homicide.  
Enlil fit immédiatement le lien entre l'incendie créé par le jeune homme et la perte qu'il venait de subir. En effet, le rapprochement n'était pas difficile à capter. 
Sur le coup, et vu comme parlait Malachite, le leader se demanda quel était le rapport entre lui et le défunt. Ils étaient meilleurs amis, c'est ça qui le faisait parler de la sorte ? Ils étaient amants peut-être ?... L'idée que Mala avait simplement été le petit toutou d'Eliezer ne lui vint même pas à l'idée. 
Tout ça pour dire que Mala n'avait que partiellement répondu à sa question. Au final, il ne savait qui avait été cet homme pour lui. 
Il ne s'attacha pas trop à ces réflexions, d'ailleurs la question de Malachite l'en arracha. 

 
« Ben... Je passe beaucoup de temps à répondre aux caprices de Léthé... » 

 
L'expression que prit son visage à cet instant montra sincèrement qu'être ainsi traité n'était pas sa grande passion, à lui. Et même loin de là. Il était plutôt du genre à donner les ordres. 

 
« Sinon... J'étudie pour l'armée. » 

 
Il fuma, tranquillement, puis reprit. 

 
« Je n'aime pas trop être parmi les gens de la Cour. La plupart sont des personnes trop intéressées pour que je leur accorde de l'importance. Il ne voit en moi que leur ticket d'accès à Léthé... » 

 

_________________
Revenir en haut
MSN
Malachite d'Argence
Tales from the pigs


Inscrit le: 18 Aoû 2008
Messages: 35
Race: Hybride ; mère monstre, père humain.
Masculin

MessagePosté le: Sam 30 Aoû - 15:25 (2008)    Sujet du message: The sky is broken. // PV : Enlil Répondre en citant

 Malachite haussa seulement des épaules, à nouveau. Sa voix était basse, posée, largement trop.

« C’est bon, y’a rien à dire sur le sujet de toute façon. »

Il passait sa main contre sa nuque en écoutant Enlil parler, calmé par toute l’énergie dépensée, et le regardait à travers la fumée qu’ils expiraient tous les deux. Il haussa un sourcil en entendant sa réponse, parce qu’il n’aurait jamais cru qu’un type comme Enlil soit détaché aux exigences de son cousin, même si en y réfléchissant un peu, c’était la logique même. Il fit une petite moue, et lui lança un regard en coin quand il précisa qu’il bossait pour l’armée.

« Ah … Tu commandes des troupes, peut-être ? … Ou un peu trop jeune pour ça, non ? »

Sa main s’abattit vers le sol pour écraser ce qu’il restait de sa cigarette, et il serra les dents violemment et brièvement, le regard redevenu noir, chargé d’une sombre colère.

« Ah oui je vois tout à fait. Des lèches-bottes qui viennent te parler uniquement parce que tu connais tel ou tel … »

Et ça dérangeait étrangement Malachite quand il avait été question d’Eliezer dans les propos desdits lèches-bottes. Sa jalousie n’avait plus à être libérée maintenant, vu qu’Eliezer était mort et n’intéresserait plus jamais personne, mais il ne pouvait franchement pas s’en empêcher. Il tapota son propre genou du bout des doigts, prenant une petite voix agaçante, imitant manifestement des paroles entendues auparavant.

« Oh mais il paraît que tu es ami avec Eliezer, tu pourrais me le présenter ? … » Il soupira, leva les yeux au ciel. « Des gens détestables, je suis parfaitement d’accord. »
_________________
Revenir en haut
Enlil
Leader du mouvement Rebelle


Inscrit le: 17 Aoû 2008
Messages: 64
Race: Hybride
Masculin

MessagePosté le: Dim 31 Aoû - 09:17 (2008)    Sujet du message: The sky is broken. // PV : Enlil Répondre en citant

Enlil eut un petit rire spontané devant les talents de mime dont faisait preuve le jeune homme. Ses yeux restèrent plissés par son sourire alors qu'il les tournait vers Malachite et répondait. 

 
« Ouais... Et en plus, dis-toi que plus on se rapproche des dernières marches du podium, plus ils se changent en requins ces connards... » 

 
Ce qu'il appelait les « dernières marches du podium », était bien sûr les personnes les plus proches du but ultime des démarches hypocrites et manipulatrices : Eadwig.  
Léthé était la dernière marche qui donnait accès à Eadwig, Enlil faisait partie de l'avant-dernière qui donnait accès à Léthé. Voilà comment le leader se représentait la Cour, avec mépris. 
Ils se changeaient en requins car ils agissaient avec toujours plus de subtilité. Dans les hautes sphères, même ceux qui paraissaient réellement éprouver de l'amitié pour Enlil, voire Léthé, pouvaient se révéler d'excellents comédiens dangereux, malheureusement talentueux au point de repousser la suspicion.  
Le rebelle reporta son regard sur la fin de sa clope. Son visage redevint progressivement neutre tandis qu'il plongeait dans ses pensées quelques secondes. Il réalisait que son humeur venait de changer, littéralement, et ce petit quelque chose qui l'avait braqué contre l'élémentaliste s'était évanoui. Il tira une dernière taffe avant de faire vriller son mégot au loin à l'aide de deux doigts. 

 
« Pour en revenir à moi, je ne commande pas encore de troupes... » 

 
Sa voix grave s'était consciemment faite vague. Il coula un regard en biais qu'il accrocha à Mala, et ajouta, d'une manière qui paraissait presque volontairement mystérieuse. 

 
« Trop jeune, oui... » 

 
Il changea de position en appuyant ses deux bras derrière lui. Il rejeta sa tête en arrière et se mit à observer la voute céleste teintée d'un bleu encre piqueté d'étoiles, et partiellement voilé de brume. 

 
« Ca te fait quel âge ? » 

_________________
Revenir en haut
MSN
Malachite d'Argence
Tales from the pigs


Inscrit le: 18 Aoû 2008
Messages: 35
Race: Hybride ; mère monstre, père humain.
Masculin

MessagePosté le: Dim 31 Aoû - 10:10 (2008)    Sujet du message: The sky is broken. // PV : Enlil Répondre en citant

Malachite n’aurait pas cru que ça allait tourner à la tranquille conversation autour d’un feu de camp – même si dans la configuration actuelle, c’était surtout le feu de camp qui était autour d’eux. Il se sentait flottant, étrangement pas trop mal, ayant passé tout son mal-être dans le lancer de flammes furieuses. Maintenant, il était plus ou moins calmé par la fatigue, et regardait Enlil, le menton appuyé dans la paume de la main, l’expression grave. Les deux phrases bizarres qu’il eut pour répondre à sa question attirèrent son attention, et il fronça des sourcils avec une expression presque joueuse. Mala aimait bien fouiner, même s’il était un peu trop voyant pour le faire avec efficacité. Il se mordilla les lèvres, puis appuya ses doigts dessus, étrécissant les yeux en paraissant réfléchir :

« Ah oui, t’es vraiment sûr que tu commandes personne ? C’est pas du tout l’impression que tu donnes. »

Si Enlil s’intéressait aux étoiles, lui était plutôt attiré par le feu, qui commençait d’ailleurs à baisser en intensité. Malachite avait toujours aussi froid, et c’est pour ça qu’il se leva, faisant quelques pas dans l’herbe mouillée. On pouvait pas aller jusqu’à affirmer qu’il débordait d’énergie, mais il camouflait très bien la tension d’épuisement qu’il ressentait dans tout son corps. Les muscles dorsaux tiraient beaucoup, bref, Mala avait l’impression de s’être fait passer dessus par un 35 tonnes roulant à pas mal de kilomètres par heure.
Il s’étira une épaule, avec précaution.

« 21 ans. Le même âge que toi, si j’me trompe pas. »

Ils étaient pourtant radicalement différents, quoique du même âge et hybride. Malachite n’avait jamais été apparenté, même de très loin, à la cour. Sa mère était une monstre de basse catégorie, il avait vécu avec elle pendant de longues années jusqu’à ce qu’il la tue dans un coup de folie. Enlil était instruit, donnait des ordres, Malachite savait à peine lire, encore moins écrire, et son état mental fissuré ne lui permettait pas une vie normale.
Mala volta sur ses talons, inspira profondément, puis fit un léger sourire :

« Tu as du temps à perdre on dirait, pour rester avec moi. »
_________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:28 (2018)    Sujet du message: The sky is broken. // PV : Enlil

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La ville -> Jardins et parcs Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com