Index du Forum


Venez découvrir un monde que la raison elle-même a déserté il y a longtemps. Venez donc vous perdre ! Ici, tout est permis... la logique n'est plus.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Bonne nuit les petits... [PV Malachite]
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La ville -> Avenue commerciale
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Enlil
Leader du mouvement Rebelle


Inscrit le: 17 Aoû 2008
Messages: 64
Race: Hybride
Masculin

MessagePosté le: Ven 5 Sep - 18:32 (2008)    Sujet du message: Bonne nuit les petits... [PV Malachite] Répondre en citant

(Suite de CE TOPIC)
 

 

 
Le chemin fut à peu près de même durée que du parc à chez feu Eliezer. Cette fois-ci cependant, c'est Enlil qui guidait son hôte. Ils finirent par débouler dans la grande avenue commerciale par une des ruelles perpendiculaires. Ils venaient d'arriver au pied d'un immeuble ni miteux ni flamboyant, disons juste... Potable. Et pour seule décoration, une enseigne lumineuse et clignotante indiquant, dans un style... Disons épuré... « Hotel ».  
Le rebelle ouvrait le cortège. Il monta deux marches et pénétra le hall d'accueil. Il était bien cinq heures passées en fait... Quelle idée stupide d'être venus ici. Mais sa future recrue serait au moins tranquille pour se reposer ici. Il ne voulait pas lâcher un tel potentiel sans avoir pris une décision. Et puis une nuitée n'était pas une lourde dépense pour lui...  
De sa démarche assurée, il se rendit au comptoir où un homme dormait mollement, affalé sur sa chaise. Il frappa un coup sec sur la surface de bois, du plat de la main. Le paresseux sursauta violemment et se redressa, penaud.  

 
« Une chambre s'il-vous-plait. »  

 
Le réceptionniste jeta un regard furtif à d'Argence. Apparemment, il venait en une seconde de s'imaginer ce pourquoi ces deux hommes se rendaient dans un hotel à cinq heures du mat'...  
Lit double ? Osa-t-il prudemment.  

 
« Oui, c'est pour le Monsieur. »  

 
Le leader fit un signe de tête par dessus son épaule, désignant l'élémentaliste.  
Très bien...  
Assurément, ce n'est pas ce que croyait l'homme derrière son comptoir. Enlil soupira, agacé d'une telle situation, irrité qu'on le prenne pour un... Un... Un homo quoi.  
On lui tendit une clé dont il se saisit. Troisième étage. Au petit ton mesquin employé, on imaginait facilement les pensées de l'employé.  
Enlil plaqua quelques gros billets sur la surface plane, le visage fermé et non avenant.  

 
« Gardez la monnaie. » Cracha-t-il d'un air mauvais.  

 
Puis il s'éloigna rapidement jusqu'à atteindre l'ascenseur. Ils ne tardèrent pas à passer le seuil de la porte.  
La chambre était simpliste. Un lit deux places, une commode, un fauteuil. Avec bien sûr en annexe sanitaires et cuisine.  

 
« L'autre connard s'est fait des idées. » Lança-t-il, énervé, tout en s'affalant dans le fauteuil pour récupérer un peu de l'expédition nocturne avant de sûrement repartir.  

 

 

_________________
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Ven 5 Sep - 18:32 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Malachite d'Argence
Tales from the pigs


Inscrit le: 18 Aoû 2008
Messages: 35
Race: Hybride ; mère monstre, père humain.
Masculin

MessagePosté le: Sam 6 Sep - 11:07 (2008)    Sujet du message: Bonne nuit les petits... [PV Malachite] Répondre en citant

Malachite suivait sans discuter Enlil, se tenant un en retrait alors qu’il demandait une chambre. Très franchement, s’il vit les sous-entendus et les idées que se faisait le type de la réception sur la raison pour laquelle ils louaient une piaule à cette heure-ci. Et puis du point de vue de Malachite, y’avait pas d’idées à se faire : lui était détrempé et frissonnant – et Enlil lui avait même pas passé son blouson – et l’autre avait bien l’air de vouloir foutre les voiles sitôt qu’il l’aurait déposé dans la chambre. Donc vraiment, rien de louche, si jamais il avait pris la peine d’y réfléchir cinq minutes. Ce qu’il ne faisait pas.
La première chose qu’il fit en arrivant dans la chambre, ce fut de chercher des yeux une quelconque réserve à verres et à alcools, ou quoi que ce soit d’autre d’approchant. Après d’aussi rapides qu’infructueuses fouilles, il se redressa pour jeter un regard à Enlil, haussant légèrement des épaules :

« Tu t’en fiches qu’il se soit fait des idées non ? … Si tu redescends assez vite, il verra bien qu’il a tort et que t’as pas loué cette piaule pour me sauter vite fait avant de retourner auprès de ton hypothétique femme. »

Dans le placard, Mala avait débusqué une chemise oubliée là par un des précédents clients, et que le service d’étage avait sans doute ignorée complètement. Il enleva son t-shirt trempé rapidement, l’envoya balader sur la moquette un peu râpeuse sans remord, et enfila la chemise, la boutonnant sommairement au niveau de l’abdomen. Il était pas encore tout à fait réchauffé, mais la perspective de se poser dans le pieu et de dormir sans se soucier de l’heure à laquelle il devait se lever le réchauffait étrangement. Il sourit en posant les mains sur ses hanches, regardant Enlil avec une expression un peu joueuse.

« En plus c’est moi l’homme marié. »

Grande contradiction, il était au moins conscient de ça, mais pas assez pour ne pas en être beaucoup amusé. Sûr que ça pouvait le faire marrer, maintenant qu’elle ne vivait plus avec lui. Elle était beaucoup plus supportable absente.
Étrangement.
_________________
Revenir en haut
Enlil
Leader du mouvement Rebelle


Inscrit le: 17 Aoû 2008
Messages: 64
Race: Hybride
Masculin

MessagePosté le: Sam 6 Sep - 11:45 (2008)    Sujet du message: Bonne nuit les petits... [PV Malachite] Répondre en citant

Les fesses plantées dans le fauteuil mou, Enlil haussa des épaules.  

 
« Nan mais rien que le fait qu'il aie pu s'imaginer ça, me fout la mort... M'enfin. T'as raison. Il verra bien. Et puis de façon, cela n'a que peu d'importance.»  

 
Au fond, que lui importait le regard des autres ? Il fallait cependant qu'il veille ses actes, car sa popularité rendait sournois le regard des autres... Car les rumeurs circulaient vite. Il renversa sa nuque en arrière sur le dossier et ferma les paupières, tandis que Malachite changeait de haut. Il se sentait épuisé. Il courait un peu partout ces derniers temps. Et en plus, il était sorti en boîte de nuit juste avant. Le contre-coup de tout ça se faisait à présent ressentir dans ses muscles las. Par contre, à l'écoute de la dernière phrase de l'élémentaliste, ses paupières se rouvrirent sur le plafond. Il rabaissa son regard vers lui, les sourcils levés. Dingue... Mala avait le même âge que lui en plus.  

 
« T'es marié ? »  

 
Ses yeux au marron intense et rougeoyant tombèrent sur l'alliance qui cerclait le doigt du jeune homme.  

 
« Dingue...»  

 
Cela ne lui était même pas venu à l'idée. Si quelqu'un lui avait demandé si d'Argence était marié, il aurait que non.  
Ce qui au final ajoutait au mystère de sa personne. Sa curiosité envers Malachite de retour, le leader rebelle se redressa dans son siège. Car l'information était importante, pour le recrutement. Les rebelles ne jouissaient pas d'une vie sentimentale normale. Constamment contraint de surveiller leur propre vie, avoir des proches étaient chez eux facteur d'inquiétude.  

 
« Elle est comment ? » demanda-t-il en souriant pour la convenance.  

Et lui, que faisait-il ici, après avoir saccager un parc ? Il avait dit vivre chez Eliezer, en plus. Elle y demeurait aussi ?  

 
« Comment ça se fait que tu ne sois pas avec elle ? »  

 
A vrai dire, tout un flot de questions l'envahissait. Mais il ne voulait pas se montrer impoli, pour le moment.
_________________
Revenir en haut
MSN
Malachite d'Argence
Tales from the pigs


Inscrit le: 18 Aoû 2008
Messages: 35
Race: Hybride ; mère monstre, père humain.
Masculin

MessagePosté le: Sam 6 Sep - 12:16 (2008)    Sujet du message: Bonne nuit les petits... [PV Malachite] Répondre en citant

Malachite ne parut pas vraiment se rendre compte de la surprise d’Enlil quand il apprit qu’il était marié. Son regard sombre se reporta sur son nouveau supérieur, alors qu’il affichait un petit sourire en coin, bien plus amusé que moqueur. Il s’occupait de relever un peu les manches de la chemise, trop longues pour lui, et acquiesça.

« Oui oui, je suis marié, ça fait … trois ans cette année. »

Quand Enlil voulut savoir, plus par politesse que par réel intérêt comment était sa femme – ce que Malachite ne vit absolument pas non plus, bien sûr –, l’élémentaliste inclina la tête sur le côté en paraissant réfléchir deux minutes à la réponse qu’il allait donner. Fait assez rare chez lui pour être noté. Il se caressa du bout des doigts le menton et claqua son majeur contre sa paume de main en trouvant sa réponse :

« Elle est plus vieille que moi de dix ans, elle me dépasse d’au moins trente centimètres, elle a une paire de bras en plus que moi, et un dard comme celui des scorpions. C’est pas vraiment le sex-symbol de base, tu vois. Et on ne vit plus ensemble depuis que je lui ai coupé un bras dans un pétage de plomb. Non seulement elle m’en veut, mais en plus elle pense que si on s’entêtait à rester ensemble, ça terminerait dans un bain de sang. »  

Il avait décidé de tout balancer cash à Enlil sans rien lui cacher, parce qu’après tout c’était son nouveau supérieur, et Eliezer, le précédent avait toujours été au courant de ce qu’il s’était passé, et des relations que Malachite avait entretenu avec sa femme qui désormais se tenait à l’abri de son inconscience. Elle était capable, physiquement, de le tuer bien plus facilement que l’inverse, mais elle rencontrait le même problème que tout le monde : face à un forcené et un inconscient, il n’y avait pas grand-chose à faire. Juste attendre que ça passe.
_________________
Revenir en haut
Enlil
Leader du mouvement Rebelle


Inscrit le: 17 Aoû 2008
Messages: 64
Race: Hybride
Masculin

MessagePosté le: Lun 15 Sep - 22:00 (2008)    Sujet du message: Bonne nuit les petits... [PV Malachite] Répondre en citant

Marié depuis trois ans ??? Et béh il n'avait pas tardé, lui. Il y avait très peu de couples mariés dans l'entourage du leader rebelle. Et apprendre que Malachite s'était fait passer la bague au doigt à dix-huit ans le sciait ! Il n'était plus avachi dans le fauteuil comme quelques minutes auparavant. Maintenant il était assis au bout du siège, penché en avant, fin prêt à en connaître un peu plus sur son hypothétique future recrue. Car si d'Argence le considérait déjà comme son « mâle dominant », lui n'avait pas encore eu le temps de saisir la nuance. Il se trouvait encore en phase de reconnaissance, pas encore tout à fait bien décidé à pousser l'élémentaliste dans sa cause pour la libération de l'humanité.

A la fin de l'explication – pour le moins directe – de Malachite, Enlil resta légèrement bouche bée pendant un moment. Mala... Le mec là, en face de lui, qu'il espérait recruter... Etait mariée à une monstre. Absolument inconcevable pour faire partie de la dream team du meneur. Enfin... L'aimait-il ? Si tel était le cas, le rebelle serait resté silencieux, se serait levé, et serait parti pour ne plus lui donner de nouvelles. Sa propre haine envers les monstres était trop acide... Un de ses défauts, peut-être.

Il se sortit une clope et l'alluma avec son briquet, silencieux. Après tout, ce qu'il venait de dire laissait entendre que leur couple n'était pas ce qu'il y a de plus normal en amour. Enlil retourna se caler au fond du fauteuil et souffla longuement son nuage de fumée. Pour au final, demander, d'une voix basse et calme :

« Rassure-moi... Ce n'était pas un mariage d'amour ? »

Rien que d'imaginer ce pauvre Malachite au pieu avec cette ogresse le faisait compatir.

« Nan parce que bon... Chacun ses goûts mais en l'occurence, les tiens auraient été trèèès éloignés des miens... »

Il porta à nouveau la cigarette à ses lèvres tout en fixant d'Argence sans ciller.

« Parle-moi de toi. »

Le ton employé était différent. Cette fois-ci, c'était un ordre direct. S'il y avait d'autres « petits détails » de la sorte dans le vie de l'élémentaliste, il voulait les connaître.
_________________
Revenir en haut
MSN
Malachite d'Argence
Tales from the pigs


Inscrit le: 18 Aoû 2008
Messages: 35
Race: Hybride ; mère monstre, père humain.
Masculin

MessagePosté le: Jeu 18 Sep - 18:10 (2008)    Sujet du message: Bonne nuit les petits... [PV Malachite] Répondre en citant

Malachite passait ses doigts sur ses lèvres en regardant Enlil reprendre du poil de la bête juste après sa description assez peu flatteuse de sa femme. Il ne retint pas un sourire amusé quand il lui demanda s’il s’était marié avec elle par amour, et l’élémentaliste se surprit à se demander s’il aurait pu tomber amoureux de la monstre avec laquelle on l’avait marié. Sans surprise, la réponse était strictement négative. Il secoua la tête de gauche à droite.

« Non, absolument pas, c’est ma mère qui m’a forcé la main. »

Avec un petit empoisonnement à l’arsenic. Il fit quelques pas dans la pièce, regardant vaguement par la fenêtre, d’où il ne voyait pas grand-chose.

« J’ai … Pas vraiment de goûts dans ces trucs-là … »

Et ça, c'était beaucoup moins anodin que ça en avait l'air, parce que vu ses rares expériences de nature sexuelle souvent assez désagréables, Malachite ne se sentait pas plus attiré que ça par cette perspective. Ca ne lui faisait qu'une particularité de plus …
Puis il volta de nouveau, faisant face à son supérieur – comme il l’avait lui-même décidé, tout seul comme un grand – et réfléchit quelques minutes. Parler de lui. Il y avait pas mal de choses à dire sur le sujet, et il ne savait pas vraiment par quoi commencer. Du coup, il décida simplement de faire dans l’ordre chronologique, ce qui était encore le plus simple.

« Okay. Alors, je suis né d’un père humain, et d’une monstre, une grosse masse brutale. Elle l’a bouffé j’avais huit ans, et on s’est battu. C’est là que j’ai découvert que je maîtrisais le feu, d’ailleurs. Ensuite, elle m’a empoisonné à l’arsenic pour que j’accepte qu’elle me marie … Ca a marché. » Il posa une main sur son estomac avec une grimace, puis reprit. « Après ça, j’ai vécu avec elles deux pendant deux ans, j’me suis jamais autant battu que pendant cette période … Et pour terminer, j’ai eu un coup de folie, j’ai tué ma mère, mutilé ma femme, et c’est là qu’Eliezer m’a récupéré. Et voilà. »

La conclusion qu’il employait amenait à penser qu’il s’agissait d’une vie parfaitement normale et au final assez peu remplie, et c’était peut-être ce qu’il pensait.
C’aurait pas été très étonnant de sa part.
_________________
Revenir en haut
Enlil
Leader du mouvement Rebelle


Inscrit le: 17 Aoû 2008
Messages: 64
Race: Hybride
Masculin

MessagePosté le: Sam 20 Sep - 00:55 (2008)    Sujet du message: Bonne nuit les petits... [PV Malachite] Répondre en citant

Le rebelle avait les deux coudes sur les accoudoirs, et observait d'Argence tandis qu'il parlait. Son bras droit était à la verticale et sa main supportait la clope qui se consumait lentement. Ce fut cette même main qui vient se placer devant son regard pendant qu'Enlil faisait rapidement le point sur ce qu'il venait d'attendre. Alors...  
On l'avait forcé à se marier à une monstre peu ragoutante. Drôle de destin.  
Il ne se connaissait pas de sexualité déterminée.  
Il avait survécu à une tentative d'empoisonnement à l'arsenic. Ce qui confirmait que Malachite était plus résistant que le commun des mortels. Parce que pour survivre à ça, sérieux...  
Il parlait du matricide dont il était responsable comme on parle de la pluie et du beau temps.  
Le meneur, qui n'avait pas bougé, eut finalement un petit rire, le regard caché derrière sa main. Le genre de petit rire vaguement nerveux, que l'on emploie pour se rendre à l'évidence.  
Il abaissa faiblement sa main, et planta son regard dans celui de l'élémentaliste. Il ajouta, comme pour apporter un bémol à la conclusion de ce dernier.  

 
« Et je te récupère à mon tour. »  

 
Il ne détourna pas son regard transperçant, qui à la longue se nuança, devenant plus lointain. Il semblait en proie à une intense réflexion intérieure. Seul ce léger et rapide hochement de tête de gauche à droite extériorisait vaguement ses pensées.  

 
*Sur quel énergumène je suis tombé...*  

 
Il soupira soudainement, et ferma les yeux, coupant court à sa fixation. Il tira sur sa cigarette et constata que la cendre allait bientôt en tomber. Il se releva du fauteuil, marcha jusqu'à Mala, et ouvrit la fenêtre. Il fit tomber sa cendre dehors et glissa sa main gauche dans sa poche de blouson. Il sortit son paquet, qu'il posa sur le rebord intérieur de la fenêtre. Il le désigna du menton puis tourna à nouveau ses prunelles vers son invité, lui indiquant par là même qu'il pouvait se servir.  

 
« Sympathique, comme histoire. »  

 
Il était souvent du genre à blaguer en gardant son ton sérieux. C'est ce qu'il venait de faire.  
Il ne savait pas trop quoi penser au final, du jeune homme qui se tenait à ses côtés. Il se demandait toujours si c'était une bonne chose de lui faire part du mouvement rebelle... Si c'était une bonne chose de récupérer ce petit oiseau destructeur qui cherchait un nid... Et si oui, quels mots employer.  
Il ne fallait pas se tromper dans ce genre de recrutement, car si la personne en question n'était au final pas enclin à suivre leur cause, il fallait la tuer. Pour qu'elle ne divulgue rien.  
Il courba sa nuque en arrière, s'étirant légèrement, pour se donner le temps de réfléchir encore un peu. Mais son regard retomba sur Mala à peine quelques secondes après. Il venait de conclure en lui-même que jamais il ne trouverait de réponse à ses interrogations, qu'il avait déjà lancé le sujet dans le parc juste après avoir fini de le tabasser, et qu'à présent, c'était quitte ou double.  

 
« Je t'ai dit que j'allais donner une occupation à ta vie, t'en souviens-tu ? »  

 
Son visage, tout comme sa voix, était grave et sombre. Il avait cessé de plaisanter cette fois-ci, et il ne fallait pas un QI hors du commun pour s'en apercevoir.  

 
« Tu seras peut-être surpris. »  

 
Enlil était connu à la Cour comme un des pilliers qui faisaient l'entourage proche de l'héritier au trône. Apprendre qu'il menait en secret la Rébellion pouvait créer l'étonnement, puisque rien ne laissait deviner cette double-vie.  

 
« Si tu acceptes de me suivre, tu ne pourras plus faire demi-tour, sans quoi il faudra le payer de ta vie. »  

 
Il bloqua son regard soudain plus rougeoyant dans celui de l'élémentaliste pendant plusieurs secondes. Si d'Argence ne se dévouait pas entièrement et paraissait tel une faille dans l'organisation, ils le sauraient très rapidement. Les méthodes du gang étaient pour le moins... Efficaces.  

 
« Mais je te laisse le choix de refuser, maintenant. Après, il sera – peut-être – trop tard. »  

 
Ce n'était pas la façon qu'il avait l'habitude d'employer pour aborder le sujet de la rébellion. Mais il ne voyait pas d'autre choix que de le faire de cette manière avec cet individu. Lancer un Et sinon qu'est-ce que tu penses de la Rébellion ? aurait été une approche bien trop floue et trop peu fiable. Et au moins comme ça, il justifiait les paroles dures qu'il avait employées dans le parc.  

_________________
Revenir en haut
MSN
Malachite d'Argence
Tales from the pigs


Inscrit le: 18 Aoû 2008
Messages: 35
Race: Hybride ; mère monstre, père humain.
Masculin

MessagePosté le: Sam 20 Sep - 12:00 (2008)    Sujet du message: Bonne nuit les petits... [PV Malachite] Répondre en citant

Malachite soutint simplement le regard que fixait sur lui Enlil, sans aucune insolence, tranquillement. Il n’avait plus rien à cacher, et il avait tout dit sur lui, en tous cas, tout ce dont il se rendait compte. Parler de son côté décalé et dangereux aurait été inutile, et il n’était pas vraiment certain qu’il se rende bien compte de ça, de toute manière. Il attendait simplement, se demandant vaguement où le brun voulait en venir, se mordillant la lèvre inférieure sans nervosité, ne touchant pas aux pans de la chemise trop lâches pour sa carrure d’épaules. Quand le leader posa son paquet de cigarettes sur le rebord de la fenêtre, l’hybride élémentaliste ne se fit pas prier pour en pêcher une de ses longs doigts, et la coinça entre ses lèvres avant de l’allumer avec son propre briquet. Il prit ensuite une longue inspiration pour faire circuler la fumée à l’intérieur de ses poumons, le regard posé sur le profil d’Enlil, toujours en attente. Il eut le bon goût de ciller quand ce dernier fixa à nouveau son regard sur lui, mais n’alla quand même pas jusqu’à reculer d’un pas. Comme réponse positive – ou pas, allez savoir avec lui – il émit simplement un « hmm » qui semblait vaguement approbateur. Il tira encore une fois sur sa cigarette, cherchant du regard celui d’Enlil. Il devait bien avouer que sa curiosité était piquée, et qu’il voulait savoir ce qu’allait lui dire son supérieur – tout de suite. Heureusement, une certaine notion de respect, acquise à la dure, lui faisait tenir sa langue, et il attendait tout simplement, l’air intéressé. Il s’appuya négligemment contre le mur, la chemise s’ouvrant un peu plus sur son t-shirt, les hanches se positionnant légèrement de travers. Il eut un léger sourire, et un petit mouvement de main.

« J’refuse pas. Vas-y, dis-moi. »

Par contre, il ne releva pas quand Enlil lui parla de payer de sa vie le non-respect du secret. Après tout, Eliezer avait aussi mis un bout de temps à comprendre que Malachite lui avait tout simplement confié sa vie – c’était pas aussi évident aux yeux des autres qu’aux siens, manifestement. Malgré ça, c’était réel, mais Malachite ne le précisait pas de vive voix, laissant à Enlil le soin de découvrir ce petit détail tout seul au fil des évènements. Quelque chose dans l’attitude tranquille et détachée de Malachite laissait à penser que malgré tout le danger qu’il représentait, il n’allait pas refuser grand-chose au type qui lui faisait face. Un léger détail qu’on ne saurait préciser dans l’attitude, peut-être la franchise du regard qui se posait sur Enlil. C’était ténu et pourtant présent.
Mala était simplement de ces gens qui sont capables de se donner entièrement, par réflexe, on ne sait comment. C’était sa manière d’être, et lui n’y voyait rien à redire.
Il tira encore une fois sur sa cigarette, expira la fumée par la fenêtre lentement, et ses yeux sombres, teintés d’une expression curieuse, se posèrent sur Enlil.
_________________
Revenir en haut
Enlil
Leader du mouvement Rebelle


Inscrit le: 17 Aoû 2008
Messages: 64
Race: Hybride
Masculin

MessagePosté le: Mar 23 Sep - 08:26 (2008)    Sujet du message: Bonne nuit les petits... [PV Malachite] Répondre en citant

Enlil resta silencieux un bon moment. Pas parce qu'il prenait plaisir à faire s'impatienter son interlocuteur, non... Parce qu'il poussait encore une fois son intuition à lui indiquer quoi faire, tandis qu'il fixait d'Argence. Quelque chose dans le regard – ou dans l'attitude – de ce dernier laissait sentir qu'il n'y avait de rien de sous-jacent dans sa réponse. Enlil soupira. Il ne le sentait pas ce mec. Il ne savait pas si c'était un mauvais pressentiment ou simplement... Autre chose.  
Il réfléchit un moment à tout ce qu'il avait pu voir de Malachite. Et ses paupières cillèrent quand il repensa à ce qu'il s'était passé dans le parc. Il se remémorait la façon dont ce type lui avait parlé et la colère qu'il avait suscité revint faire légèrement frémir ses membres nerveux. Il avait perdu de vue le fait qu'il lui avait laissé la vie sauve contre ses "services". Il lui avait dit qu'il allait devoir lui obéir au doigt à l'oeil... Il n'avait même pas à lui demander son avis maintenant.  
Le regard du leader, toujours posé sur l'élémentaliste, s'était fait noir sans qu'il ne s'en rende compte. Puis il détourna ses yeux, s'accoudant au bord de la fenêtre. Il tira une dernière fois sur sa cigarette qu'il balança dehors puis retourna s'affaler dans le fauteuil.  
A partir de là, il balança tout. Qui il était en réalité, les actions qu'il menait, le but qu'il suivait, la place de chef, incontestée, qu'il occupait. Son débit de paroles fut toujours égal, et son ton neutre. Au bout d'un long moment de contage, il conclut son récit de la manière suivante :  

 
« Si je te recrute ce soir, c'est parce que ta capacité de maîtrise du feu est un atout majeur, tout comme ton expertise en explosifs... »  

 
Son regard perçant planté dans celui de Malachite, il lâcha finalement, d'une voix grave et sans détour :  

 
« ... C'est la seule chance que je te laisse pour prouver ta valeur, et me montrer que j'ai eu raison de ne pas tout simplement mettre fin à tes jours dans le parc. »  

 
Le deal était annoncé, implicitement. Si par hasard, d'Argence semait le trouble, Enlil le tuerait. S'il se montrait compétent, fidèle, et n'était pas un boulet accroché à la cheville du meneur d'hommes, leur relation pourrait repartir sur de bonnes bases.  

_________________
Revenir en haut
MSN
Malachite d'Argence
Tales from the pigs


Inscrit le: 18 Aoû 2008
Messages: 35
Race: Hybride ; mère monstre, père humain.
Masculin

MessagePosté le: Ven 17 Oct - 12:57 (2008)    Sujet du message: Bonne nuit les petits... [PV Malachite] Répondre en citant

Il avait l’air aussi sérieux qu’il lui était possible, lèvres pincées et doigts appuyés dessus. Il ne s’était jamais douté de la position pas évidente qu’occupait Enlil à la cour et dans la résistance, et il ne comptait d’ailleurs absolument pas le trahir. C’était même pas certain qu’il se rende compte de tout le danger que ça impliquait pour Enlil … Ou bien, si, un peu, et il ne laisserait pas cette situation délicate exploser. Nul doute qu’il foutrait le feu au premier impudent qui oserait s’en prendre à son chef ou seulement faire des sous-entendus – il fallait bien plus craindre le trop plein de zèle de Mala plutôt que sa fainéantise. Il acquiesça aux paroles d’Enlil qui mettaient en valeur sa maîtrise du feu et des explosifs et le prévenait de ce qui se passerait en cas de faiblesse de sa part, et acquiesça :

« Ouais bien sûr. Tu peux compter sur moi. »

C’était sans doute beaucoup plus sérieux que ce à quoi s’attendait le leader de la résistance de la part de cette recrue largement spéciale et semble-t-il incontrôlable. Malachite, le deal passé entre eux, jeta un regard de biais à l’heure et commenta d’un ton morne :

« Mince t’es resté vachement de temps du coup. Le mec de l’accueil il doit se faire plein d’idées. »

Lui, ça le laissait à peu près froid, avec peut-être une touche d’amusement. Il aurait été en état, il aurait proposé à Enlil d’aller lui cramer sa tête. Mais pour ce soir, c’était peut-être pas la chose la plus intelligente à faire, son corps réclamait du repos.
_________________
Revenir en haut
Enlil
Leader du mouvement Rebelle


Inscrit le: 17 Aoû 2008
Messages: 64
Race: Hybride
Masculin

MessagePosté le: Mer 19 Nov - 10:28 (2008)    Sujet du message: Bonne nuit les petits... [PV Malachite] Répondre en citant

Enlil resta silencieux, enfoncé dans le fauteuil comme un roi sur son trône. Son regard tout aussi perçant que pesant braqué sur Mala. Puis il se pencha en avant, avant que toute sa silhouette ne se redresse tandis qu'il se campait à nouveau sur ses deux grandes jambes. Lentement, sans plus d'expression, il croisa ses bras sur son torse, plissant les pans de cuir de son manteau, et enchaîna quelques pas qui le menèrent à nouveau à sa recrue. Il se planta devant lui.

*Dommage que je ne sois pas aussi doué que Ran pour percer les esprits...*

Suite à la réflexion qu'il venait de se faire, il se détendit. Pas la peine d'être si angoissé à l'idée qu'il le trahisse. Un de ses collègues le fixerait bientôt sur cette idée. Il pouvait s'en remettre ce soir à sa propre intuition sans trop s'inquiéter à l'idée de se tromper au sujet de l'élémentaliste. Et là, maintenant, devant lui, il eut le sentiment que d'Argence resterait loyal. C'était quelque chose qui se ressentait très légèrement. Et qui suffit à Enlil à cet instant précis.
Un léger sourire en coin vint dessiner une fossette sur sa joue gauche, et il posa sa main sur la clavicule du nouveau.

« Okay... Je compte sur toi... »

Sa main glissa de sa clavicule à son cou, et il tapota fraternellement Mala plus ou moins sous l'oreille.
Puis son bras revint le long de son corps.

« Je crois qu'on a assez blablaté. »

Il fit deux pas dans la pièce et libéra ses épaules musclées de son lourd manteau, qu'il balança à un crochet pendu au mur pour cet usage.

« L'autre connard de l'accueil peut toujours attendre... »

Le leader retourna à sa place favorite : le fauteuil.

« Repose-toi maintenant. J'attendrai le temps qu'il faudra. »

Il bailla alors, à s'en décrocher la mâchoire. L'acte était explicite : il allait dormir aussi. D'un seul oeil certes, mais il ne retournerait pas au manoir ce soir, ou plutôt ce matin. Il ne laisserait pas sa recrue seule sans qu'elle n'ait passé le premier examen.
Il tendit son bras devant lui, invitant d'Argence à occuper le lit.

« Je t'en prie. »

Après tout celui qui avait le plus besoin de repos était l'élémentaliste.

« Demain je t'emmène quelque part. »
_________________
Revenir en haut
MSN
Malachite d'Argence
Tales from the pigs


Inscrit le: 18 Aoû 2008
Messages: 35
Race: Hybride ; mère monstre, père humain.
Masculin

MessagePosté le: Ven 21 Nov - 19:56 (2008)    Sujet du message: Bonne nuit les petits... [PV Malachite] Répondre en citant

Il ferma l’œil correspondant en sentant la main d’Enlil le tapoter sous l’oreille. C’était pas qu’il avait pas confiance, juste que de manière générale, il avait appris à se méfier très sérieusement des tapes, même si elles étaient amicales comme celle-là. Il soutint le regard d’Enlil en semblant se demander ce qu’il lui voulait, l’air vraiment pas vicieux. Malachite pouvait facilement prendre des expressions de dément – qu’il était franchement à moitié – mais là, il était au repos, et il se contentait d’un air presque … Candide. Ouais presque.
Il jeta un nouveau coup d’œil à l’horloge quand son chef déclara qu’ils avaient assez parlé. Effectivement, lui qui pensait qu’il allait partir au bout de dix minutes … Heureusement qu’il avait pas parié, il aurait perdu ce qui lui restait de fric. Suivant de son regard sombre et pensif Enlil, il le regarda se dessaper sans mot dire, et acquiesça en silence quand il comprit que le pieu lui était dévolu.
Ce qui allait – évidemment – lui poser un cas de conscience, parce qu’un Mala, ça fait tout très compliqué, y compris dormir. Des fois c’est un peu fatiguant, faut avouer.

« Mais euh … Tu préfères pas dormir sur le lit ? »

Il s’assit sur ledit lit, pencha un peu la tête sur le côté avec une expression d’attente et peu sûre de lui.

« Enfin j’veux dire … Le fauteuil ça va bien cinq minutes quoi … »

Il se pencha pour virer ses chaussures, puis ramena ses longues jambes contre lui en les plaquant sur sa poitrine, les maintenant contre lui avec l’aide de ses bras. Il appuya son menton sur ses genoux joints, considérant Enlil par-dessous ses cils. Et piqua un fard assez monumental en se rendant compte que son attitude pouvait parfaitement être interprétée comme de la drague maladroite. ( En plus venant de lui, la drague ne pouvait être que maladroite, forcément. ) Il tenta donc de rattraper le truc tant bien que mal :

« Oh et c’est pas du tout pour … Enfin j’te drague pas hein. C’est juste que ça me gêne que tu dormes sur le fauteuil, si tu veux tu viens dormir là » ( il désigne la place à côté de celle où il est assis ) « et on met un énorme tas de couvertures entre nous. On peut même rester habillés. »

C’est marrant un Malachite qui tente de se justifier, ça change. En tous cas, si la nouvelle que demain ils vont « quelque part » a percuté son petit cerveau, il le cache bien – ou il doit plus y penser – parce qu’il consacre toute son énergie à rattraper ce qu’il pense être une bourde.
Du nerf Mala !
_________________
Revenir en haut
Enlil
Leader du mouvement Rebelle


Inscrit le: 17 Aoû 2008
Messages: 64
Race: Hybride
Masculin

MessagePosté le: Sam 22 Nov - 13:06 (2008)    Sujet du message: Bonne nuit les petits... [PV Malachite] Répondre en citant

Le fait est qu'Enlil n'avait pas du tout pris les paroles de l'élémentaliste comme de la drague. Il s'apprêtait à lui répondre, sans que son expression ait changé, quand d'Argence s'enfonça lourdement.
Surpris, le leader haussa les sourcils, le regardant se débattre avec ses propres mots. Puis finit par sourire quand le silence fut revenu. Puis par rire doucement. Pas d'un rire moqueur, mais d'un rire spontané et franc, qui fit plisser le coin de ses paupières. Bien ! Au moins il avait compris qu'il ne fallait pas se permettre de draguer le chef rebelle ! Il marquait un bon point.

« Ca va, ça va... Je peux dormir avec un homme sans me poser de questions t'sais ! »

Un sourire demeurait sur son visage, dévoilant ses dents blanches.

« J'suis bien dans le fauteuil. Mais... »

Son sourire diminua sans disparaître tandis qu'il gardait le silence quelques instants.

« Si jamais j'ai envie d'aller dans le lit je ne me retiendrai pas. »

Au fond, il aimait la considération de Malachite à son égard. Cela le rassurait quelque peu, et confirmait l'impression qu'il avait de lui sur sa loyauté.
Il commença à fermer les yeux en penchant la tête en arrière pour montrer que le sujet était clos... Mais il se redressa au bout de quelques secondes, et ajouta :

« Pas la peine... Pour l'énorme tas de couvertures. »

Puis il recala sa tête en arrière sur le dossier et ferma les yeux.
_________________
Revenir en haut
MSN
Malachite d'Argence
Tales from the pigs


Inscrit le: 18 Aoû 2008
Messages: 35
Race: Hybride ; mère monstre, père humain.
Masculin

MessagePosté le: Sam 22 Nov - 13:25 (2008)    Sujet du message: Bonne nuit les petits... [PV Malachite] Répondre en citant

Malachite plissa les lèvres avec une expression un peu désappointée quand Enlil rit puis affirma qu’il pouvait tout à fait dormir avec un mec sans se poser un millier de questions. Parce que pour lui, dormir avec quelqu’un c’était toujours une sorte d’épreuve, il mettait des plombes à s’endormir, se réveillait souvent, ce genre de trucs. Et puis il était pas habitué, il dormait certes n’importe où, mais souvent seul. Il desserra ses bras et déplia ses jambes pour se remettre debout, et entreprit de se dessaper rapidement.
Eh oui, pour ceux qui ont pas suivi, il a changé de t-shirt, mais son pantalon était toujours franchement humide, et dormir avec un jeans humide, c’est pas le top. Il abandonna donc le jeans trop moulant par terre, étalant au sol ses kilomètres de jambes ( Mala est raisonnablement grand, et alla se terrer sous les couvertures, frissonnant en silence. Il faisait relativement froid, quand même. Une fois parfaitement calé entre les oreillers, les couvertures – remontées jusqu’au nez – il bâilla longuement, et marmonna un :

« Bonne nuit chef. »

Et vu le ton pâteux, Malachite dormait déjà à moitié. D’ailleurs, cinq minutes plus tard, il s’était endormi comme une masse, le nez caché dans les couvertures, la respiration très silencieuse.
Mala s’endormait un peu comme d’autres mourraient.
_________________
Revenir en haut
Enlil
Leader du mouvement Rebelle


Inscrit le: 17 Aoû 2008
Messages: 64
Race: Hybride
Masculin

MessagePosté le: Sam 22 Nov - 14:10 (2008)    Sujet du message: Bonne nuit les petits... [PV Malachite] Répondre en citant

Enlil s'assoupit légèrement, un léger sourire aux lèvres. Il finit par trouver un demi-sommeil qui dura une petite heure. Après quoi, son postérieur douloureux l'éveilla, tout en confirmant que le fauteuil « ça allait bien cinq minutes ». Le leader entrouvrit les yeux. Le soleil commençait déjà à se lever, et la pièce n'était pas baigné d'obscurité. Il trouva le courage de se lever et d'aller fermer les volets aussi silencieusement que possible. Mais impossible de passer outre le léger grincement des gonds qui survint.
Il marcha lentement jusqu'à la place libre dans le lit et s'assit. Il tourna son regard sur l'ombre allongée de Malachite. En repensant à la manière dont leur relation avait commencé, l'hybride ne pouvait s'empêcher de rester perplexe. Il avait failli le buter dans le parc. Parc que l'autre avait tout bonnement incendié. Et maintenant ils se retrouvaient à dormir dans le même pieu, comme deux simples amis.

Le soldat se faufila sous le drap, sur son côté du lit, et croisa un bras derrière sa nuque. Il resta silencieux, observant le plafond sombre de la chambre.
Pendant quelques minutes encore il se contenta de réfléchir, à des choses et d'autres, puis ferma les yeux. Mais il était plutôt du genre insomniaque. Il allait, comme dit un peu plus tôt, attendre le temps qu'il faudrait.
_________________
Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:09 (2018)    Sujet du message: Bonne nuit les petits... [PV Malachite]

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> La ville -> Avenue commerciale Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com