Index du Forum


Venez découvrir un monde que la raison elle-même a déserté il y a longtemps. Venez donc vous perdre ! Ici, tout est permis... la logique n'est plus.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Léthé M. Eadwig ~ le fils du big boss

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.     Index du Forum -> Running out of Time. -> Background
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Léthé Matthias E.
Fils et héritier du Big Boss Eadwig


Inscrit le: 15 Juil 2008
Messages: 55
Race: Hybride

MessagePosté le: Dim 17 Aoû - 23:40 (2008)    Sujet du message: Léthé M. Eadwig ~ le fils du big boss Répondre en citant

Nom: Eadwig

Prénom*: Léthé Matthias

Pseudo / surnom: Smarties pour les intimes et amis, Boss / patron / Mr Eadwig pour ses gardes du corps

Âge*: tout fraîchement 18 ans

Sexe*: masculin

Race * : hybride (monstre et humain)

Préférence sexuel : Seme! Il est toujours le dominant, que ce soit une femme ou un homme. Bien que son physique porterait à croire qu’il soit plutôt uke, peut-être serait-il plus doué aussi dans se rôle. Mais vous savez l’orgueil…




~§~             
 
Histoire* : Le maître Eadwig avait conquis la ville, son pouvoir s’étendait pour le malheur de tous. Et pour continuer sa gouverne, voulant créer un être parfait entre monstre et humain, un successeur, il utilisa la plus belle femme de la ville pour avoir un enfant. Son fils, cet être à qui il donnerait encore plus de pouvoir une fois adulte pour l’aider à gouverner. Un enfant qu’il allait chérir et qui en deviendrait son point faible pour l’atteindre. Léthé était son nom du mal, donné par son père, Matthias celui accordé par sa mère, beaucoup trop tendre pour ce à quoi il était destiné. Le petit à sa naissance avait une apparence beaucoup plus humaine, seul ses yeux mauves, les oreilles légèrement pointues et ses cheveux blanc argenté trahissaient une part de ses origines. Bien sur son père le chérissait, c’était son successeur, le seul, mais il le faisait a distance… Léthé passait très peu de temps avec son père. Surtout dans ses premières années. Sa mère s’occupa de lui, avec des nounous et toujours accompagné de gardes du corps. Mais le petit était déjà bien coriace à ce jeune âge. Il pouvait parfois blesser innocemment ceux qui s’occupaient de lui. Et d’ailleurs cela aura été fatal pour sa mère, alors que le gamin avait cinq ans. La jeune femme tentait de l’éduquer, de lui apprendre à lire et écrire, puisqu’il devait être instruit pour être digne de son père! Cette femme qui se dévouait pour son enfant, la seule chose qui la maintenait en vie dans cet enfer qu’elle vivait. Puisque non… elle n’aimait pas le maître et celui-ci continuait de profiter d’elle, de jouer avec son corps. Mais pour sa survit, et celle de l’enfant, elle devait endurer. Mais son attachement lui aura été fatal. Pendant une leçon d’écriture, que Léthé n’écoutait pas, comme à son habitude en fait, les choses virèrent mal. La dame le gronda un peu, prononçant son second prénom, et le gamin s’énerva. Elle n’avait pas le droit de l’obliger! Ni de le réprimander! Elle n’était pas son père, seul son père avait le droit de lui dire quoi faire. Il vouait déjà un culte à cet homme si fort. Et le prénom était de trop. Léthé détestait se prénom de Matthias. Mais trop petit pour être capable de la tuer… de la torturer comme son père le ferrait, paternel qui était absent cette journée là, ne pouvant aller se plaindre à son père, il se rechigna sur sa chaise. Mais le demi-monstre ne manqua pas de se faire tout plein de joli petit scénario sanglant dans sa tête. Scénario qui… sans le savoir se réalisait vraiment. Ou du moins d’apparence. Une fois se bain de sang terminé, le jeune garçon était tout souriant et espérait que son père revienne rapidement pour punir cette femme. Mais la surprise de voir sa mère repliée sur elle-même au sol en état de choc le stupéfia. Elle se tenait le ventre, là où il avait songé l’éventrer. Le petit se rapprocha d’elle et sa mère délira complètement…

- Ne m’approche pas!! Sanglota-t-elle. Tu n’es qu’un monstre! Ne me touche plus! Ne me tue pas! Ne me tue pas!!!! AAHH!!

Le gamin souriait d’excitation et il la toucha. La femme criait de douleur et rampait loin de lui pour se recroqueviller dans un coin. Alors la grande silhouette du maître apparu dans le cadre de porte. Léthé se rua sur lui, lui sautant dans les bras et déballa tout ce qui c’était passé.

- Papaaa!! Elle voulait me forcer à faire ces horribles leçons! J’espérais que tu sois là pour la punir, mais t’étais pas là! Alors je me suis imaginé assez fort pour lui faire payer! Et je lui ouvrais le ventre, je la vidais de ses entrailles et je piétinais son corps! Je la dévorais ensuite en riant! Et quand j’ai arrêté de m’imaginer tout ça… elle était par terre, elle a peur de moi papa!! Hihihi!! C’est trop drôle!

Le maître se contenta de sourire et de relever la tête du garçon pour observer son œil droit devenu rouge. Cet enfant avait vraiment du potentiel! Et a se moment, le père lui accorda un peu plus de temps. Il fit éliminer la pauvre mère qui était devenu folle, mais qui lui confirma que son enfant avait un pouvoir puissant d’hallucination, choses qui ne manqua pas de lui faire développer. Elle racontait qu’il lui avait ouvert le ventre et tout, alors qu’elle n’avait aucune trace…

Léthé avait toujours ses servantes et ses gardes pour faire ce qu’il voulait, du moment que ça ne lui plaisait pas, son père le savait rapidement, et les personnes le payait. On devait obéissance au gamin autant qu’au père, sinon on y risquait la vie. Mais cette surprotection, se chouchoutage de la part du maître n’était peut-être pas une bonne chose. Léthé risquait bien de se retrouver dans le trouble lorsqu’il se retrouverait seul sans être capable de s’occuper de lui-même. Il ne savait rien du tout de la vie, devant toujours sortir en compagnie de garde du corps qui le protégeait et s’occupait de lui. Jusqu’à l’adolescence il était plutôt seul, il n’y avait pas grand enfants dans se manoir. Alors il trouvait moyen de se divertir avec le personnel. Créant des illusions pour les rendre fou, jouant de mauvais tours, donnait des ordres pour ensuite dire le contraire, le tout pour la fierté de son père qui voyait bien là le petit monstre qu’il devenait. Plus tard il allait être un grand maître!!!

-Gabriel! Arraches lui les doigts… un par un, pour qu’il souffre…

Tout juste quatorze ans, l’héritier commençait à s’habiller de façon étrange, excentrique et surtout très coloré. Ce qui détonnait avec le reste de la famille, du manoir sombre. Mais c’est ce qu’il aimait, ainsi il était encore plus remarqué. Surtout lorsqu’il allait en ville avec ses gardes du corps. Ce qui ne leur rendait pas la tâche facile. Et il s’y trouvait a se moment là, les bras croiser dans une arrière boutique, fixant l’un de ses gardes, se prénommé Gabriel. Attaché a une chaise se trouvait le commerçant de la dite boutique.

- Mais… Patron… Ce n’est pas un peu ridicule de le punir simplement parce qu’il a dit que vous étiez petit? C’est quand même vrai…

- …………..

Son garde du corps était tout nouveau a son service et n’avait visiblement pas été avertit de tout ce qu’il ne fallait pas dire ou faire face a Léthé. Ses gardes n’avaient vraiment pas de chance en fait, dès qu’il y avait la moindre petite chose qui lui déplaisait, au lieu de le renvoyer, Léthé les faisaient éliminer. C’était tout juste s’il n’avait pas de la fumée noire qui lui sortait par les oreilles.

- Sevan…. Tu vas me faire le plaisir de me débarrasser le plancher de ces deux nuisibles… Ordonna Léthé.

- Deux? C’est… Vous n’allez pas-

Gabriel n’eu pas la chance de terminer sa phrase, que le second garde avait dégainé son sabre et qu’il l’avait pourfendu, s’occupant ensuite du marchand. Mais quel spectacle exquis!! Léthé était maintenant sous le charme, c’était la première fois qu’il voyait quelqu’un user de se genre d’arme. Et il aimait… Les corps tranchés avec autant de précision… le sang sur la lame… C’était d’une grâce! Les mouvements que cela entrainait… Beaucoup mieux que les armes a feux.

Il adopta cette arme, apprenant à s’en servir. Obligeant ses gardes du corps par le fait même d’avoir des armes blanches. C’était meilleur pour son image selon lui et plus intimidant de voir des gardes armée de la sorte que d’avoir des revolvers de caché sous le veston. Mais pendant son dernier entraînement, gentiment donné par son garde Sevan, Léthé voulait connaître la sensation que cela produisait de trancher la peau avec une lame. Il voulait tuer de ses propres mains. Chose qu’il n’avait pas fait encore. Jugeant cela trop salissant. Mais pour le plaisir, l’amusement et surtout l’excitation, il pourrait bien le faire parfois! Alors il trancha un bras de son garde… excité par ses cris de douleur et de peur, il continua… Le démembrant tranquillement, un sourire pervers aux lèvres. Et ce fut presque la jouissance en lui tranchant la tête. Il était conditionné depuis son plus jeune âge par son père à faire le mal, à tuer et torturer. C’était incrusté dans son esprit.

Léthé était grandement félicité par son père, même s’il s’agissait de son garde, il en était fier de son garçon qui devenait grand! Tous ses caprices lui était accorder, qu’importe ce que c’était, et d’autres gardes perdirent la vie a son service. Du moment que quelque chose ne faisait pas son affaire, c’était la fin. Certains tués simplement pour leur laideur. Quand même! Il ne voulait pas des horreurs à journée longue qui allait lui coller aux fesses! Qu’elle image ça allait faire de lui ça?

Son adolescence aura été un peu moins solitaire. Avec son désire de jouer, du a son enfance qu’il n’avait pas vraiment eu, il demeurait un petit gamin, et se fit quelques amis. Enfin… Il n’avait aucune idée si c’était sincère comme amitié, nombreux se rapprochaient que pour avoir sa protection, ou atteindre son père pour les trahir. Mais rare étaient ceux qui restaient vraiment longtemps avec lui. Il n’était vraiment pas vivable, en plus de faire certains jeux dangereux. Une fois il avait obligé deux personnes se disant ses amis, à se battre contre un lion! Comme dans le temps de César, comme il avait vu dans un livre. C’était ça où il les faisait exécuter pour désobéissance. Mais bien sur… Lui ne participa pas a se jeu de gladiateur. Il fit César! Il observa avec satisfaction le spectacle. Les deux jeunes étaient bien sur morts de ce combat.

Bien rapidement ses jeux devinrent plus adulte, prenant goût aux plaisirs de la chair. Mais encore là… Pour ses partenaires ce n’était pas plaisant. Léthé dominait toujours, et le faisait à sa façon. Le plaisir des autres n’avait aucune importance, et le plus souvent, le jeune héritier mêlait les souffrances, la torture à ses moments. Il trouvait cela plus excitant ainsi.

Les gardes du corps changèrent régulièrement, jusqu’à ce qu’enfin il en ai un compétent et surtout apprécié de son père. Il avait bien essayé au début de le faire tuer, le trouvant trop sérieux… Mais ce fut la première chose que son père lui refusa. Il en avait assez de devoir lui trouver des gardes a tout bout de champs. Celui-ci était doué et intelligent, il allait rester. Bien que Léthé le trouvait beaucoup trop ennuyeux ce… comment s’appelait-il déjà? Ah oui… ce Lawrence... Il lui restait à se trouver un second garde qui pourrait être aussi fort. Mais jusqu’à maintenant c’était sans espoir. Tous ne faisaient pas le poids.

Le jeune homme était à présent adulte, il venait de fêter ses dix-huit ans dans l’alcool, la drogue et le sexe, une fête comme il les aimait! Bien que quelque peu turbulente du a un groupe de traître qui avait tenté de les attaqués. Léthé se retrouva avec un seul garde, son cher Lawrence. Le second en charge de sa protection, lui, avait eu quelques petits malheureux accidents… D’abord Léthé qui lui avait injecté une drogue pour s’amuser et au moment de l’attaque, il l’avait poussé droit sur la lame d’un adversaire, étant trop bourré pour comprendre que l’attaque était sérieuse. Rigolant face au spectacle. Et par miracle, sous bonne garde, il n’avait eu aucune égratignure.  A présent… Il devait trouver un second garde du corps. Et éliminer tout les sales traître nuisible, rendre son père fier en rependant le mal!! …. En le faisant faire par ses gardes… ou d’autres… Il ne faudrait pas salir ses jolies mains, ou ses vêtements de designer! 





~§~           
 
 
 
Fonction*: Il est le fils de l’être qui a prit le contrôle sur une partit de ce monde, le maître des monstres Eadwig. Il n’a aucun travail, il est bien trop riche pour cela. Mais il pratique quelques activités dans l’ombre, tel que des contrebandes de drogue… Des orgies sanglantes… et bien d’autres. Il est bien actif au niveau criminel. Apparence physique*: Léthé ne fait pas plus d’un mètre soixante-cinq, il est petit pour un homme et c’est d’ailleurs l’un de ses complexes. Il retient cela du côté maternel. Il a tout de même trouvé moyen de compenser cette grandeur pour avoir l’air plus grand, il porte en permanence des souliers plateforme qui le grandit d’un bon dix centimètres. Et parfois même plus. Sa taille va en proportion avec sa grandeur, il n’est pas très gros, c’est un poids plume. Un corps mince, fin, un corps svelte, mais tout de même discrètement musclé. Ce n’est pas parce qu’il semble fragile, trop petit, qu’il n’a pas de force! Et puis il peut encore grandir, ce qu’il souhaite.
Son apparence est très efféminée et il s’amuse à accentuer se fait en se maquillant, arborant des couleurs plus féminines, vives. Jamais il ne sortira de sa chambre sans maquillage, c’est tout juste s’il ne dort pas avec. Pour mettre en valeur la couleur étrange de ses yeux, il utilise plus souvent du noir et du vert comme maquillage, augmentant l’impact parfois avec des faux-cils coloré ou de petite pierre précieuse collé. Bien sur ce n’est pas du toc!! Il ne portera pas du plastique quand même, il a plus d’honneur! Et puis ses yeux sont verront, le gauche étant de couleur violet et le droit d’un rouge vif. Ce sont sa couleur naturel qu’il tien de son côté monstre, et parfois il met des lentilles de couleur pour faire changement. Mais ils sont changeant avec son caractère, s’ils deviennent tous deux rouges, souhaiter ne pas être présent, et par quelques moments de miracle, ils peuvent devenir tous deux violets. Outre cela, ses lèvres pulpeuses sont toujours au naturel, rien d’autre qu’un baume brillant et des piercings. Il en a trois en tout sur les lèvres, deux anneaux dans la lèvre inférieure et un diamant dans le creux de la lèvre supérieur. Il en a aussi plusieurs dans les oreilles qui sont légèrement pointu.

Pour ce qui est des cheveux, ils sont au naturel blanc avec des reflets mauve, couleur qu’il ne changera pas, mais qu’il vient compléter avec des postiches multicolores fait en plusieurs matière. Il en a de tous les genres et change presque a chaque jour. Mais ses couleurs préférés restent le mauve et le vert. Il y rajoute aussi différents accessoires, lunette d’aviateur, bijoux, etc. Ce qu’il est d’ailleurs souvent couvert, des bijoux coloré orne son cou et ses poignets.  Sans compter ses vêtements s’agençant a tout cela. Impossible de le manquer, il n’y a pas plus coloré que lui. Ses vêtements sont souvent bien compliqué, changeant a tout les jours, puisqu’il a son couturier personnel. Parfois c’est des superpositions de vêtements, et d’autre fois il est bien peu habillé. Petit short avec un haut assortit laissant son ventre à l’air… Et la plupart du temps il porte des legwarmer, c’est machin en fourrure qui recouvre le bas de ses jambes et cache le dessus de ses souliers.

La peau de Léthé est douce comme celle d’un bébé, puisqu’il n’a jamais été blessé, ayant de bon garde du corps et parce qu’il en prend soins. Se crémant d’une lotion hydratante à tous les soirs, ainsi qu’une huile au parfum fruité dans son bain. Il prend grand soins de son apparence et s’il est aussi excentrique, c’est bien pour attirer toute l’attention sur lui. Il retient beaucoup plus de sa mère que de son père pour son apparence et tous ses soins. C’est son apparence coloré qui lui vaut son surnom de Smarties auprès de ses amis.

Aspect psychologique* : On ne veut pas le connaître… Même pour ses soit disant amis, il n’est pas toujours sympas. Léthé a un caractère de merde pour faire plus simple. Et très changeant. Il a grandit dans les ‘’jupons’’ de son père, toujours surprotégé, chouchouté. Il a toujours eu ce qu’il voulait, ses caprices étaient tous exaucé, autrement ses gardiens en payait de leur vie ou de la perte d’un membre. Bien que fils a papa pourris gâté, il n’a que rarement passé du temps avec lui, élevé par lui-même, sa mère et des nounous. Mais plus souvent par lui-même puisqu’il n’a jamais écouté personne d’autre que son père. Il voue un culte  a celui-ci, a se grand homme, puissant, qui a su prendre contrôle d’une partie de se monde. Il cherche donc à attirer son attention, le rendre fier de son petit fils chéri. Mais il est une plait pour tous les autres.

Refusez de lui obéir, et c’est la crise. Il fera payer, soit lui-même, bien qu’il ne se salisse pas les mains sauf pour son propre plaisir, ou alors par le biais de son père. Puisqu’il lui rapporte tout. Et ce qui ne lui plait pas… En général ne plait pas au maître. Léthé est extrêmement susceptible. Il faut être délicat avec lui si on ne veut pas le regretter. Il est tout autant orgueilleux, voulant toujours se montrer fort tout en restant derrière ses gardes du corps. Lui se battre?? Il a trop de classe pour cela, et puis c’est le boulot des gardes après tout. Et donc, lorsqu’il se retrouve sans garde et en danger, il est prêt a exaucé tout ce que son kidnappeur désire pour rester en vie, il devient une poule mouillé… Jamais il ne ferra le moindre effort pour d’autres personnes, excepté son père. Il ne pense qu’a lui, a son propre plaisir. Tout tourne autour de sa petite personne tout simplement. Ce qui peut lui causer quelques problèmes. Il peut être si sur de lui parfois, qu’il se met les pieds dans les plats. Et ne connaissant rien vraiment de la vie, étant toujours servit par tout le monde, il ne saurait se débrouiller seul.  Il ne saurait même pas se faire a manger. C’est tout juste s’il ne demande pas qu’on le lave et s’habille. Mais tout de même! Il veut un peu d’intimité et s’occupe de son apparence seule. Sauf pour les vêtements qu’il fait faire par un couturier. Mais autrement, c’est bien la seul chose qu’il sache faire. Et se battre au sabre. La seule arme qu’il maîtrise. Et l’arme qu’il oblige ses gardes a toujours posséder sur eux. C’est bien plus classe! Meilleur pour son image, d’avoir des gardes armées a l’ancienne que ses armes de métal barbare qui fait un boucan d’enfer! Et puis c’est bien plus amusant à regarder se genre de combat avec sabre.

Il ne pense donc pas toujours de façon logique, seule sa personne compte. Mais outre se sale caractère de gosse de riche, il est aussi un jeune homme hyperactif. Impossible de le garder en place. Il se perd toujours un peu partout, un rien attirant son attention et le faisant dévier de sa course, au grand désespoir de ses gardes. Et parfois il a des crises de manque d’amour, câlinant par envie soudaine ses compagnons. Il à une part humain après tout… il a besoin d’attention, d’amour… qu’il n’a pas de son père. Son caractère changeant, dépend dans quel état d’esprit il est en fait. Si son côté monstre prend plus de place, alors il sera le plus détestable. Mais si c’est son côté humain, il se ferra plus amical. Énergique et surtout… gamin. Il pourrait même a de rare occasion… très rare occasion… montrer un peu d’attachement a quelqu’un d’autre que lui-même. Plus souvent qu’autre chose, il en devient énervant, étant trop excité et incontrôlable. Mais qu’importe son caractère, il ne vaut mieux pas l’énerver. Pour la sécurité de tous, il est toujours préférable d’endurer ses crises que de lui tenir tête. Il est le fils du grand patron, il ne faut pas oublier cela!

Lorsqu’il s’ennuie, il trouve toujours moyen de se divertir, comme de faire battre ses gardes ensemble… Ou faire joujou a sa façon avec eux… Les pauvres… cela aura coûté la vie de certains. Pas facile la vie auprès de lui. Et très dangereuse, puisque pour atteindre son père que beaucoup voudrait voir mourir, on s’en prend a lui. Il ne peut sortir sans garde au risque d’être attaqué. Dans ses moments les plus diabolique et sanguinaire, lorsque seul le monstre est en lui, alors ses yeux sont rouge. Et lors des très rares moments, très très rare… d’affection, qu’il en est presque angélique et innocent, ils sont tout deux violet.

Ce qu'il/elle aime: les bonbons, la richesse, le pouvoir, être au centre de l’attention, être vouvoyez en permanence et appeler Monsieur lorsque c’est un inconnu, les drogues, l’alcools, le sexe, torturer, tout ce qui peut le divertir, son père, dominer

Ce qu'il/elle déteste: Ceux qui lui tiennent tête, avoir mal, avoir l’air idiot, être prit au piège, se retrouver dans une situation d’infériorité, qu’on ne lui obéisse pas, déplaire à son père, qu’on lui donne des ordres, ne pas avoir le contrôle de la situation, être dominé, la laideur, l’odeur et le goût de la cigarette, son second prénom

Autres (et pouvoirs s’il y a lieu): Il possède un pouvoir d’hallucination tout de même puissant, mais qu’il contrôle très mal. Il n’a pas fini sa croissance et son apprentissage. Mais avec son pouvoir, lorsque tout va comme il le veut, il peut faire voir, ressentir, sentir, tout a quelqu’un ou une masse de monde. Tout ce qu’il créera comme illusion, le cerveau croira que c’est totalement réel, la douleur est présente, les odeurs et tout les autres sens sont stimulé. TOUT porte à croire que c’est réel. Mais lorsque ces hallucinations disparaisse… cela ne laisse aucune trace, sinon dans la santé mentale. Et il découvrira aussi qu’il possède un second don plutôt ridicule… Celui de faire rajeunir le monde pendant un certains lapse de temps indéterminé.

Son surnom de Smarties lui vient de son cousin Enlil. Celui-ci l'a appelé ainsi en voyant toutes ses couleurs qu'il prenait de plus en plus à chaque année. Le surnom est resté pour les proches.

Et pour ceux qui se demande, le second garde de Léthé est déjà prévu, c'est Adam! Juste au cas...
_________________
Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Dim 17 Aoû - 23:40 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.     Index du Forum -> Running out of Time. -> Background Toutes les heures sont au format GMT - 5 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com